Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Infos à la Une

site internet montauban

Pour passer des paroles aux actes : relocalisons l’économie alimentaire - Coconstruire une transition citoyenne en respectant environnement et santé devient indispensable

Le site de l'Université Francophone d'autonomie alimentaire cliquer ici
Groupe de l'université Francophone d'autonomie alimentaire sur Facebook  cliquer ici
Coronavirus : vers un acte 1 de la démondialisation de l'économie ?
Par Jean-Raphaël Chaponnière  
La « mondialisation » de la crise du nouveau coronavirus menace celle de l’économie. Dans l’industrie, les secteurs high-tech sont les plus vulnérables à court terme, devant la pharmacie et l’automobile. Si la crise persiste, elle pourrait conduire les entreprises à repenser leurs stratégies de production, et notamment leur dépendance à l’égard de la Chine.
En mars 2011, l’industrie mondiale était secouée par l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima. Cet épisode avait révélé la situation de quasi-monopole de petites entreprises japonaises dans la fabrication de composants essentiels à plusieurs secteurs. Quelques mois plus tard, les inondations de Bangkok avaient aussi eu des répercussions sur l’industrie informatique du monde entier : 40 % de l’assemblage de disques durs se réalisaient dans des usines situées à Bangkok.
Avec l’épidémie de coronavirus qui se propage, on change de registre et avec la Chine, on change de catégorie. Non seulement elle est l’usine du monde, mais elle occupe des positions souvent incontournables dans les chaînes globales de production.  voir plus

 

A cette question la réponse sans hésitation est OUI , car non seulement le système de mondialisation est fragile et dangereux puisqu’il est dépendant des usines de Chine mais aussi parce qu’il  conduit l’agriculture en France  à la faillite
Explications :
Pour comprendre la situation et les enjeux agricoles et alimentaires du pays, il importe de dresser un état des lieux complet sinon détaillé voir plus 

A qui profite la politique agricole commune ?
Par Antoine de Ravignan
Les agriculteurs profitent peu de la PAC Voir plus

Quelles solutions pour notre avenir d’être humain dans une société ou le vivre ensemble ne sont pas que des paroles en l’air ?
Sortir de ce système incohérent ou l’argent devenu produit entraîne tous les consommateurs à  devenir à leur tour des produits enfermés dans une économie illusoire  .  

Construire une transition citoyenne en respectant environnement et santé devient indispensable pour vivre voire survivre.
Des potagers urbains en libre service ? Vive les "Incroyables comestibles" !
Marre des légumes chers et insipides ? Alors ce mouvement collectif et solidaire va vous emballer !
Par Axel Leclercq   Voir plus

Poursuivre la co/construction de " Nourriture à partager des incroyables comestibles "' avec l’autonomie alimentaire
Sur Groupement les Radios Associatives Libres Sabine Becker a co-écrit avec François Rouillay : “En route vers l’autonomie alimentaire” aux Editions Terre Vivante. Un guide pratique pour reconquérir votre assiette ! Et aussi reconsidérer l’environnement local (et global) socio-économique de la production alimentaire. Vous y découvrirez comment on peut utiliser les friches dans nos communes et construire un jardin partagé ! des solutions et autant de constats qui pourraient changer le futur de nos enfants ! Pour les familles, les villes et les territoires ! Pour aller plus loin, se tiendra une formation-conférence le 25 avril 2020 à la librairie l’Oiseau-Lyre à St Yrieix-la-Perche ! Sabine Becker au micro de Lucie O’Sullivan RCF Limousin, pour les radios du GRAL. Écouter l’émission

Toutes ces initiatives éviteront de soutenir ce modèle d'agriculture intensive  : comment l’Andalousie se transforme en désert. Le plus gros centre européen de production de légumes voir plus

Merci  de soutenir et rejoindre Promouvoir une nourriture démocratique saine en réseaux coopératifs pour participer à des campagnes et à des projets citoyens sur Factio  cliquer sur   ce lien

Mouvement de transition concernant l'alimentation face au dérèglement climatique .

Le but favoriser une alliance avec les agriculteurs paysans, les consom’acteurs dans l'orientation de produire et consommer une alimentation respectant la santé et l'environnement ( Les ami (e) s de la Confédération Paysanne et son réseau évolutif ) .

Campagne municipale 2020 Pour une Démocratie alimentaire voir plus

Pour favoriser une agro-alimentation en crise: créer un pont avec les jardins coopératifs résilients citoyens ( Université Francophone d'autonomie alimentaire )

Favoriser un aménagement de territoire citoyen pour introduire des commerces durables afin de répondre aux besoins essentiels, d'éviter les trajets des habitants pour leurs achats et éviter les concurrences entre les doublons de créations de mini-entreprises qui répètent les échecs sans avoir pris connaissance des besoins des consommateurs actuellement en plein développement coopératif.

Proposer aux communes rurales des services citoyens afin de redonner un sens social indispensable à des projets innovants tournés vers l'avenir comme un habitat intergénérationnel prenant en compte des espaces communs de jardins résilients coopératifs

Communication: diffusion d'informations, mise en relation.

Gestion de sites internet et administrateur de groupes sur les réseaux sociaux ( voir : https://lienenpaysdoc.com/ )

Coopérons sur Factio

Décidons de notre alimentation ! Pour une véritable démocratie alimentaire à ce lien

Promouvoir une nourriture démocratique saine en réseaux coopératifs à ce lien

Informations complémentaires -Informations complémentaires -Informations complémentaires -

Une réflexion sociale pour l’avenir de notre alimentation