Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Infos à la Une

site internet montauban

Fil des actualités

Pesticides: la FNSEA dit non aux arrêtés municipaux, oui au "cas par cas"

Pesticides: la FNSEA dit non aux arrêtés municipaux, oui au "cas par cas"
Par La rédaction d'Allodocteurs.fr
Pesticides: la FNSEA dit non aux arrêtés municipaux, oui au "cas par cas" (Crédits Photo : © Pixabay / Erich Westendarp)

Pour protéger les riverains des pesticides, la présidente de la FNSA préfère des solutions au "cas par cas". Elle condamne ainsi l’arrêté municipal pris par le maire de Langouët que la justice vient de suspendre.
Des solutions "au cas par cas" pour protéger les riverains de fermes agricoles des épandages de pesticide. C’est ce que la FNSEA, par la voix de sa présidente Christiane Lambert, a indiqué préférer plutôt qu'une délimitation stricte par la loi qui conduirait à des pertes de revenus. Voir plus

Des revenus et des emplois peuvent se développer à partir d'autres pratiques alimentaires saines en impliquant le consommateur responsable dans la prise de décision voir
Jardins en Quercy-Rouergue par la pratique du lien social et l'émergence possible d'emplois durables

Face au dérèglement climatique la gestion de l’eau ( comme bien commun ) prendra une place essentielle pour survivre dans l’effondrement en cours

Comment économiser l’eau au jardin voire dans les territoires  ? voir la suite

 Jardins résilients, citoyens , coopératifs ...les termes ne manquent pas pour désigner des tendances qui s’annoncent incontournables . Que mangerons-nous demain ? Avec les problèmes climatiques qui s’accentuent : sécheresse pour les uns , pluies diluviennes pour les autres certains pays sur la Planète connaissent déjà les famines . voir plus

Bâtir le lien social entre maires et présidents d’intercommunalité pour le respect des libertés locales avec les consommateurs citoyens responsables . Voir plus

Des propositions coopératives sur un territoire sans frontières entre villages , ruralités et zones urbaines.

L’orientation dans l’esprit de territoire Zéro chômeur longue durée
Voici la bande annonce de "Nouvelle cordée" qui sortira au cinéma le 20 novembre.
Bande annonce NOUVELLE CORDEE
Un film de Marie-Monique Robin
Les chômeurs créent leur entreprise grâce à l'expérimentation "Territoire zéro chômeur de longue durée", portée par ATD Quart Monde, Emmaüs, Le Pacte civique, etc. Ca se passe à Mauléon dans les Deux Sèvres! Un autre modèle économique est possible! 
voir la vidéo
Le modèle économique – Territoires zéro chômeur de longue durée
La loi prévoit que pendant les cinq années de l’expérimentation, la contribution au développement de l’emploi versée aux entreprises est financée par le Fonds d’expérimentation territoriale contre le chômage de longue durée, qui recueille l’ensemble des fonds consacrés au financement des entreprises conventionnées et à la mise en œuvre de l’expérimentation.

Voir plus

L'association Territoire Zéro Chômeur Longue Durée
Découvrir l’expérimentationL’association TZCLD
Le rôle et les missions de l’association
Le projet « Territoires zéro chômeur de longue durée » a été porté pour sa phase de démarrage par ATD Quart Monde en partenariat avec le Secours catholique, Emmaüs France, Le Pacte civique et la Fédération des acteurs de la solidarité avec, dès le départ, une volonté partagée que la conduite opérationnelle de ce projet puisse être ensuite portée par une organisation ad-hoc.
L’association « Territoires zéro chômeur de longue durée » a ainsi été créée le 7 octobre 2016 pour prendre la suite de l’action et démontrer qu’il est possible à l’échelle de petits territoires, sans surcoût significatif pour la collectivité, de proposer à tout chômeur de longue durée qui le souhaite, un emploi à durée indéterminée à temps choisi, en développant des activités utiles pour répondre aux besoins des divers acteurs du territoire.
L’association TZCLD a pour objet l’animation et le développement du projet dans ses différentes étapes. Suite à l’habilitation des 10 territoires expérimentaux par la loi du 29 février 2016, de nombreux territoires volontaires se mobilisent pour mettre en œuvre la démarche.
TZCLD a donc trois missions 
voir la suite

 

Alain Caillé: le don pour conjurer l'effondrement qui vient
Pauline Porro
Et si survivre à l'effondrement nécessitait de passer par l'entraide ? Loin de se limiter à de belles valeurs utopiques, la coopération et la solidarité pourraient s'avérer des plus efficaces dans un contexte de grande débâcle. L'approche sociologique et anthropologique d'Alain Caillé permet de nous éclairer sur cette idée contre-intuitive.
Quel regard portez-vous sur la « collapsologie » et sur les analyses nous expliquant qu’un effondrement est imminent ?
su
ite

En milieu rural de nombreuses maisons sont à vendre . Avec Habitat et humanisme , nous favorisons le lien entre ceux qui cherchent des logements et ceux qui en sont propriétaires, ainsi qu’avec les personnes intéressées par ces projets sociaux
Nous proposons au sein de l’association des accompagnements de  jardinage,  de  cuisine,  d’informatique , d’artisanat, de recyclage….aux personnes relogées .

Bâtir le lien social entre maires et présidents d’intercommunalité pour le respect des libertés locales avec les consommateurs citoyens responsables .

Bâtir le lien social entre maires et présidents d’intercommunalité  pour le respect des libertés locales avec les consommateurs citoyens responsables .
Par Lien en Pays d’OC
Organiser l’ouverture d’espaces de réflexion pour anticiper la mise en pratique  de services d’outils collaboratifs inter-générationnels.
Message envoyé sur Linkedin au groupe des maires et des présidents d’intercommunalité pour le respect des libertés locales

Bonjour , un de mes correspondants sur Linkedin m’a fait connaître votre lien
  

L’AMF est aux côtés des maires et des présidents d’intercommunalité pour le respect des libertés locales. voir plus
L’initiative de Lien en Pays d’OC est d’organiser l’ouverture d’espaces de réflexion pour anticiper la mise en pratique  de services d’outils collaboratifs inter-générationnels en permettant aux consommateurs citoyens responsables proposant des projets coopératifs de construire avec les élus locaux afin de les réaliser .

Cette information pour fonder une base de coopération entre élus décideurs et consom’acteurs ( autrement dit consommateurs responsables citoyens ) .
Pesticides : « Il n’est plus temps de faire semblant de prendre des demi-mesures »

Paris, Lille, Nantes, Grenoble et Clermont-Ferrand interdisent les pesticides sur leur territoire. « Une démarche concertée pour faire changer la loi », affirment ces villes.
Par Martine Valo
Paris, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lille et Nantes, mais aussi Langouët (Ille-et-Vilaine), Puy-Saint-André (Hautes-Alpes), Villeneuve-d’Ascq (Nord), Antony (Hauts-de-Seine), Murles (Hérault) et Saint-Genis-Pouilly (Ain), entre autres. Une cinquantaine de maires de villages comme de grandes villes – ainsi que le département du Val-de-Marne – ont décidé de protéger leurs concitoyens des pesticides de synthèse. Les uns ont tranché pour des zones tampons sans épandage d’au moins 150 mètres autour de toute habitation, les autres veulent bannir complètement l’usage de ces produits chimiques dans leur commune. Voir plus

J’ai envoyé un message à consultations publiques de la Transition écologique et solidaire Consultation publique sur un projet de décret et un projet d’arrêté relatifs aux mesures de protection des personnes lors de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques à proximité des zones d’habitation voir le site

Voici le message envoyé: Les pesticides ne sont pas compatibles avec le développement durable
Les pesticides ne sont pas des critères d’évolution sociaux , écologiques et économiques selon les 3 piliers du développement durable ( voir le rapport Bruntland de 1987)
Le rôle de l’État serait de les interdire ; cela permettrait d’innover et de développer dans nos territoires un autre modèle alimentaire créateur d’emplois et de revenus en relation avec les consommateurs responsables . Des propositions coopératives sur un territoire sans frontières entre villages , ruralités et zones urbaines dans l’esprit de territoire Zéro chômeur longue durée éviteraient beaucoup de dépenses publiques sans solutions durables.

7 grands axes pour favoriser le lien social entre maires et présidents d’intercommunalité  pour le respect des libertés locales avec les consommateurs citoyens responsables
1) Développer le logement local solidaire&coopératif
2) Développer une alimentation saine avec l’engagement des consommateurs locaux citoyens responsables
3) Soutenir un programme pour l’accueil des réfugiés et les accompagner dans des projets citoyens basés sur l’économie essentielle et prioritaire

4) Des propositions coopératives sur un territoire sans frontières entre villages , ruralités et zones urbaines.
L’orientation dans l’esprit de territoire Zéro chômeur longue durée

6) Des solutions territoriales proposées par les consommateurs responsables*

Sur un territoire , les villages ne sont pas identiques . La gouvernance de l’un ne peut être la copie conforme de l’autre . De leurs particularités différentes naissent des complémentarités enrichissant la dynamique territoriale . voir plus
* Qu’est-ce que la consommation responsable locale ? voir ici 


7) Un magasin coopératif soutenu par un réseau de consom’acteurs :
la solution durable pour un aménagement du territoire au service de tous les habitants voir plus


Voici quelques exemples de coopérations engagés avec les réseaux sociaux

Lutte anti-pesticides : les maires multiplient leurs arrêtés et s'organisent en collectif
Sur France culture Par Stéphane Robert et Rosalie Lafarge
Entretiens | Une trentaine d'élus ont suivi le modèle de l'arrêté anti-pesticides pris le 18 mai dernier par le maire de Langouët, en Ille et Vilaine. Cet arrêté a été suspendu par la justice mais les édiles se plaignent de l'inaction de l'État. Ils viennent de lancer un collectif. voir plus


Et les citoyens les soutiennent .  Cyberaction : Soutien aux maires prenant des arrêtés anti-pesticides
L'arrêté pris par le maire de Langouët en mai dernier, qui interdisait les épandages de pesticides, a été suspendu par le tribunal administratif de Rennes lundi.
Cyberaction mise en ligne le 28 août 2019
Proposée par Cyberacteurs
Elle sera envoyée à Conseillère en charge des relations avec le Parlement et les élus
En soutien à maires prenant des arrêtés anti-pesticides
| à votre maire
Elle prendra fin le : 28 novembre 2019  pour signer la pétition

Appel à la résistance pour l'interdiction de tous les pesticides
Par Nous voulons des Coquelicots
Sollicitées par les groupes locaux des Coquelicots, de plus en plus de municipalités ont choisi de signer notre Appel. Ces élus ont réfléchi, débattu et pris leurs responsabilités. Des prises de position qui se retrouvent dans la presse, dans les bulletins municipaux et marquent un point de non retour salutaire pour notre société en redéfinissant les priorités. C’est un point d’appui formidable pour ceux qui souhaitent imaginer des projets en lien avec les élus pour avancer. Ensemble.
Voir plus


Etonnants arguments du ministre de l'agriculture D. Guillaume contre les zones de non traitement (aux pesticides) de 150 m autour des habitations
Par Juliette Nouel
Journaliste statut sur Linkedin voir ici
Etonnants arguments du ministre de l'agriculture D. Guillaume contre les zones de non traitement (aux pesticides) de 150 m autour des habitations, ce 4 sept sur Europe 1 : 👉 "Ce serait la plus grosse artificialisation des terres jamais obtenue" 👉 "Notre agriculture ne serait plus à même de fournir l'autonomie alimentaire" Ah bon. Mais : 👉 Qui a parlé d'artificialiser ces zones de non traitement ? Et ne sont-elles pas déjà "artificialisées" quand elles sont l'objet d'une agriculture intensive ? 👉 L'agriculture intensive peut-elle vraiment continuer longtemps à fournir l'autonomie alimentaire face à l'effondrement de la biodiversité ? voir plus

Pesticides: la FNSEA dit non aux arrêtés municipaux, oui au "cas par cas"
Par La rédaction d'Allodocteurs.fr voir la suite

Pour faire face à la perte des revenus liés à l'exploitation agricole , des revenus et des emplois peuvent se développer à partir d'autres pratiques alimentaires saines et face au dérèglement climatique en impliquant le consommateur responsable dans la prise de décision voir Jardins en Quercy-Rouergue par la pratique du lien social et l'émergence possible d'emplois durables voir plus

Tarn-et-Garonne : un maire qui dit clairement oui à l'accueil des réfugiés, non aux pressions
Jacques Tabarly, le maire de Septfonds, a reçu des menaces de mort pour avoir accueilli des Yézidis. Il a porté plainte mais il estime que ces menaces ne représentent rien face aux exactions qu'ont subies ces femmes et enfants réfugiés. Une réalité à prendre en compte .Gaël Giraud : « Si l’Inde et l’Asie du Sud-Est deviennent invivables, trois milliards de personnes vont devoir migrer » voir vidéo
Entretien avec Gaël Giraud
Devant l’urgence du dérèglement climatique et les possibilités d’un effondrement pour des milliards de personnes, comment réaliser la transition, dans les pays du Sud tout comme au Nord ? Dans cet entretien, Gaël Giraud encourage à développer les « communs » et à les protéger de la privatisation, une voie de secours alors que le temps manque.
Gaël Giraud est économiste en chef de l’Agence française de développement (AFD).Voir plus


Eau : les mairies font baisser la facture en reprenant la gestion de leur réseau
Vaut-il mieux confier la gestion de l'eau à des professionnels ou la gérer soi-même ? Une question que se posent les maires, et certains ont fait le choix de prendre les choses en main en organisant eux-mêmes la distribution de l'eau dans leurs villes. Voir plus

Les consommateurs citoyens responsables sont bien entendu en accord avec cette bonne initiative montant des maires.
Quelques propositions montant de consommateurs citoyens responsables
L'économie commence avec les consommateurs responsables locaux
Un magasin coopératif soutenu par un réseau de consom’acteurs : la solution durable pour un aménagement du territoire au service de tous les habitants voir plus
Christiane Roques pensons aussi avant toutes choses, aux besoins essentiels de tous, par exemple notre alimentation c'est aussi notre patrimoine voir le projet de jardins résilients cliquer ici

Une solution, l’habitat coopératif à Caylus 82160  et le territoire Quercy-Rouergue
Si nous voulons repeupler nos ruralités en voie de désertification sociale et écologique , une solution coopérative de logement s’impose……
Le village vieillit et souffre du manque d’activités sociales et écologiques, peu à peu sa désertification économique se manifeste,  à cela s’ajoute de nombreuses maisons à vendre
La tendance générale  actuelle est la vente de ces maisons pour la création de chambres d’hôtes
Habitat et humanisme : une nouvelle antenne à Montauban
Publié le 20 novembre 2018 par Pascale Angleys
Habitat et Humanisme Midi-Pyrénées étend son action dans le Tarn-et-Garonne avec la création d’une nouvelle antenne à Montauban.
équipe lance un appel à tous ceux qui souhaitent la rejoindre comme :
bénévoles : accompagnement des familles logées, bénévole bricoleur, secrétariat, montage de projets immobiliers, communication… les missions ne manquent pas !

–Nous proposons au sein de l’association des accompagnements de jardinage, de cuisine, d’informatique , d’artisanat, de recyclage….aux personnes relogées
propriétaires solidaires : en confiant leur bien à Habitat et Humanisme, ils peuvent bénéficier d’avantages fiscaux et d’une tranquillité de gestion, et permettre le logement d’un ménage à faibles voir plus

Des propositions coopératives sur un territoire sans frontières entre villages , ruralités et zones urbaines.

L’orientation dans l’esprit de territoire Zéro chômeur longue durée
Voici la bande annonce de "Nouvelle cordée" qui sortira au cinéma le 20 novembre.
Bande annonce NOUVELLE CORDEE
Un film de Marie-Monique Robin
Les chômeurs créent leur entreprise grâce à l'expérimentation "Territoire zéro chômeur de longue durée", portée par ATD Quart Monde, Emmaüs, Le Pacte civique, etc. Ca se passe à Mauléon dans les Deux Sèvres! Un autre modèle économique est possible! 
voir la vidéo
Le modèle économique – Territoires zéro chômeur de longue durée
La loi prévoit que pendant les cinq années de l’expérimentation, la contribution au développement de l’emploi versée aux entreprises est financée par le Fonds d’expérimentation territoriale contre le chômage de longue durée, qui recueille l’ensemble des fonds consacrés au financement des entreprises conventionnées et à la mise en œuvre de l’expérimentation.

Voir plus

L'association Territoire Zéro Chômeur Longue Durée
Découvrir l’expérimentationL’association TZCLD
Le rôle et les missions de l’association
Le projet « Territoires zéro chômeur de longue durée » a été porté pour sa phase de démarrage par ATD Quart Monde en partenariat avec le Secours catholique, Emmaüs France, Le Pacte civique et la Fédération des acteurs de la solidarité avec, dès le départ, une volonté partagée que la conduite opérationnelle de ce projet puisse être ensuite portée par une organisation ad-hoc.
L’association « Territoires zéro chômeur de longue durée » a ainsi été créée le 7 octobre 2016 pour prendre la suite de l’action et démontrer qu’il est possible à l’échelle de petits territoires, sans surcoût significatif pour la collectivité, de proposer à tout chômeur de longue durée qui le souhaite, un emploi à durée indéterminée à temps choisi, en développant des activités utiles pour répondre aux besoins des divers acteurs du territoire.
L’association TZCLD a pour objet l’animation et le développement du projet dans ses différentes étapes. Suite à l’habilitation des 10 territoires expérimentaux par la loi du 29 février 2016, de nombreux territoires volontaires se mobilisent pour mettre en œuvre la démarche.
TZCLD a donc trois missions 
voir la suite

 

Alain Caillé: le don pour conjurer l'effondrement qui vient
Pauline Porro
Et si survivre à l'effondrement nécessitait de passer par l'entraide ? Loin de se limiter à de belles valeurs utopiques, la coopération et la solidarité pourraient s'avérer des plus efficaces dans un contexte de grande débâcle. L'approche sociologique et anthropologique d'Alain Caillé permet de nous éclairer sur cette idée contre-intuitive.
Quel regard portez-vous sur la « collapsologie » et sur les analyses nous expliquant qu’un effondrement est imminent ?
su
ite

Le Grand Lyon définit sa stratégie pour une alimentation durable...
par François Rouillay
10.000 hectares ont été placés dans les périmètres de protection des espaces naturels et agricoles périurbains tandis que 300 semences de variétés anciennes sont remises en culture par les maraîchers locaux avec l'aide de la plus ancienne banque de semences du monde, l'institut russe Vavilov !
"La métropole de Lyon en quête d'une stratégie pour produire et manger local"
lesechos.fr - La métropole de Lyon élabore un plan alimentaire à l'échelle de son territoire. Objectif : conjuguer agriculture et consommation de proximité. Un défi majeur. 300 variétés de fruits et légumes cultivées par le passé ont été récupérées et remises en culture par des maraîchers locaux.
Que mangent les habitants de la métropole de Lyon ? Quels aliments produits localement consomment-ils ? Ces questions figurent dans une étude des comportements alimentaires des Grands Lyonnais, préalable à l'élaboration d'une stratégie alimentaire métropolitaine. Elle réserve des surprises. 25 % des personnes interrogées déclarent avoir réduit leur consommation de viande. 15 % affirment ne pas manger toujours à leur faim, 30 % être en précarité alimentaire. 5 % estiment manquer de nourriture. voir plus

En milieu rural de nombreuses maisons sont à vendre . Avec Habitat et humanisme , nous favorisons le lien entre ceux qui cherchent des logements et ceux qui en sont propriétaires, ainsi qu’avec les personnes intéressées par ces projets sociaux
Nous proposons au sein de l’association des accompagnements de  jardinage,  de  cuisine,  d’informatique , d’artisanat, de recyclage….aux personnes relogées .

Les 7 propositions
Sans travailler la pensée complexe, certains décideurs de l’aménagement des territoires ferment la porte aux propositions des citoyens coopératifs pour le développement durable des territoires. Ces décideurs et élites des partis politiques servent un capitalisme basé sur l’incohérence , les contradictions , les doubles discours, les contres vérités, les décisions absurdes , les dysfonctionnements….
Le pouvoir des « entre soi groupusculaires » ne permet pas l’évolution de l’économie démocratique et l’incivilité progresse accompagnée de la consommation sans fin et sans réflexion. Voir plus

21 et 28 Sept 2019 : 2 invitations pour bâtir le lien social en 82 et alentours voire au-delà
Bâtir le lien social dans une économie écologique sur le fondement d’une coopération fraternelle pour la même planète doit mettre en œuvre des réflexions coopératives afin de concevoir des outils collaboratifs . Nous n’avons pas besoin d’argent pour cette réflexion capable d’expérimenter d’autres moyens de gouvernance ; mais nous en avons besoin lorsque l’expérimentation prouve que  des solutions apportées évitent  aux échecs répétés par une gouvernance qui n’évolue pas, d’augmenter les taxes en faisant grandir la misère  pour tous.
Proposition d’une rencontre coopérative en 2020
L’organisation d’ateliers de réflexion sera conjuguée à des stands d’innovation et de ventes .
Inviter des intervenants , combiner :  ateliers et stands donnerait à  l'aménagement du  territoire une dynamique écologique et économique durable  en intégrant le lien social
Si des personnes souhaitent participer à l'organisation de la fête des possibles " demain près de chez nous " en 2020
Lien en Pays d’OC peut permettre à un noyau de devenir l’organisme porteur de cet événement ; vous êtes intéressé (e)s par ce projet coopératif contactez nous  à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Bien cordialement
René Chaboy
voir plus

En marche pour un pouvoir citoyen au début d’une construction coopérative: la troisième voie évolutive à expérimenter  voir plus


La Dépêche annonce : Occitanie : le littoral menacé par la montée des eaux
Alors que les océans, sources de vie sur Terre, pourraient devenir nos pires ennemis à l’échelle mondiale si rien n’est fait pour donner un grand coup de frein aux émissions de gaz à effet de serre, selon un projet de rapport des Nations unies dévoilé cette semaine, l'érosion concerne aussi notre région.
Le rapport de l’ONU sur les océans démontre qu’il pourrait y avoir 280 millions de réfugiés climatiques en raison de la submersion de terres due à la montée du niveau des océans. Mais cela ne concerne pas seulement les petites îles du Pacifique qui pourraient disparaître. La montée des eaux concerne aussi la France et donc l’Occitanie et ses 220 km de côtes. Selon le ministère de la Transition écologique et solidaire, 1,4 million de résidents, 850 000 emplois, 165 000 bâtiments et 864 co munes sont aujourd’hui menacées par la submersion marine, tandis qu’un quart des côtes mé- tropolitaines est affecté par l’érosion. En Europe, la France fait partie des pays les plus menacés par cette submersion. Voir plus

En période de dérèglement climatique même les villages et territoires situés au-dessus du niveau de la mer seront menacés par des feux de forêts, des glissements de terrains…
Chacun de nous peut très vite devenir un réfugié climatique et de ce fait appéciera en temps voulu des services d’outils collaboratifs inter-générationnels.
Comment les financer ?
En limitant les coûts de fonctionnement inadaptés aux services de liens sociaux qui agissent en doublons voire en triplons d'une part et en développant des financements participatifs citoyens d'autre part.

21 et 28 Sept 2019 : 2 invitations pour bâtir le lien social en 82 et alentours voire au-delà

 

Bonjour , nous avons le plaisir de vous inviter les 21 et 28 Septembre 2019 à ces deux rencontres
Samedi 21 septembre 2019
Invitation 20 ans des Jardins des Gorges de l'Aveyron
De 10h à 19h
Une journée festive et conviviale :
11h : Atelier-débat "Coopérations entre Jardins de Cocagne et autres acteurs sur les territoires", animé par Christian Du Tertre, économiste, professeur des Universités, directeur scientifique d'Atémis
Apéritif et repas : différentes formules (repas végétarien sur inscription avant le 2 septembre, nombre limité)

voir plus

 

Samedi 28 Septembre 2019

Invitation à Caussade 82300 Habitat, alimentation et humanisme

Le 28 Septembre 2019 à Caussade 82300 à partir de 9 h 30
Espace Ködöro 25  Bd Didier Rey ( A côté de la boîte à linge) les promenades
Habitat, alimentation et humanisme dans un développement local citoyen durable pour un aménagement équitable du territoire
avec élargissement de l’artisanat local.

Repas tirés du sac pensez à apporter vos couverts
Jacques Stival Délégué Départemental
Antenne Tarn  & Garonne
présentera  Habitat et Humanisme

En milieu rural de nombreuses maisons sont à vendre . Avec Habitat et humanisme , nous favorisons le lien entre ceux qui cherchent des logements et ceux qui en sont propriétaires, ainsi qu'avec les personnes intéressées par ces projets sociaux
Nous proposons au sein de l’association des accompagnements de  jardinage,  de  cuisine,  d’informatique , d’artisanat, de recyclage….aux personnes relogées .
Voir le programme à ce lien

Voir Le lien social dans l'aménagement du territoire ici


Quelle suite donner à cette rencontre en 2020 pour sortir du système d’exploitation compétitif ?
Deux invitations pour bâtir le lien social et sortir du système d’exploitation compétitif .
    La production et la vente seules ne suffisent pas actuellement en période de difficultés sociale-écologique et économique réunies . Les mains doivent se tendre pour accompagner de jeunes entreprises éthiques et innovantes , le lien social peut le permettre lorsque les pouvoirs publics ne le font pas.

L’économie germinative répondant à des besoins essentiels et prioritaires ( non pris en compte par l’exploitation compétitive) pourra grandir en bâtissant le lien social nécessaire.
Cette économie sociale germinative a besoin de croître en nombre puisque l’exploitation compétitive réduit les gagnants et multiplie en permanence les perdants .

Bâtir le lien social dans une économie écologique sur le fondement d’une coopération fraternelle pour la même planète doit mettre en œuvre des réflexions coopératives afin de concevoir des outils collaboratifs . Nous n’avons pas besoin d’argent pour cette réflexion capable d’expérimenter d’autres moyens de gouvernance ; mais nous en avons besoin lorsque l’expérimentation prouve que  des solutions apportées évitent  aux échecs répétés par une gouvernance qui n’évolue pas, d’augmenter les taxes en faisant grandir la misère  pour tous.

Proposition d’une rencontre coopérative en 2020

L’organisation d’ateliers de réflexion sera conjuguée à des stands d’innovation et de ventes .
Inviter des intervenants , combiner :  ateliers et stands donnerait à  l'aménagement du  territoire une dynamique écologique et économique durable  en intégrant le lien social
Si des personnes souhaitent participer à l'organisation de la fête des possibles " demain près de chez nous " en 2020
Lien en Pays d’OC peut permettre à un noyau de devenir l’organisme porteur de cet événement ; vous êtes intéressé (e)s par ce projet coopératif contactez nous  à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Bien cordialement
René Chaboy

Effondrement de civilisation : deux solutions émergent pour gérer la situation

Cyril Dion : "Si l’on continue comme ça, une partie de notre civilisation risque de s'effondrer" voir plus

Nous sommes d’accord sur ce constat , d’autant plus que l’effondrement a déjà commencé .
Deux solutions émergent pour gérer la situation

1) Une mettant en avant le tirage au sort en impliquant des citoyens . Avec le tirage au sort ne risque-t-on pas de tirer le mauvais sort ?
2) Une coopération citoyenne ouverte sur le discernement , le bon sens , le don et la conscience collective
       - En période d'effondrement le don, le lien social compensent ce que la vente et l’augmentation des dépenses publiques ne réussissent pas ; à nous de les développer. Vivre l’effondrement est une question de choix.
       - A partir de solutions pratiques et la gestion de l’information par des réseaux d’informations coopératives des structures évolueront et s’adapteront à l’effondrement déjà en cours
En marche pour un pouvoir citoyen au début d’une construction coopérative: la troisième voie évolutive à expérimenter voir plus

 

Des pétitions encore des pétitions, toujours des pétitions ….

Lutte anti-pesticides : les maires multiplient leurs arrêtés et s'organisent en collectif
Sur France culture Par Stéphane Robert et Rosalie Lafarge
Entretiens | Une trentaine d'élus ont suivi le modèle de l'arrêté anti-pesticides pris le 18 mai dernier par le maire de Langouët, en Ille et Vilaine. Cet arrêté a été suspendu par la justice mais les édiles se plaignent de l'inaction de l'État. Ils viennent de lancer un collectif voir la suite


Et les citoyens peuvent les soutenir Cyberaction : Soutien aux maires prenant des arrêtés anti-pesticides
L'arrêté pris par le maire de Langouët en mai dernier, qui interdisait les épandages de pesticides, a été suspendu par le tribunal administratif de Rennes lundi.
Cyberaction mise en ligne le 28 août 2019
Proposée par Cyberacteurs
Elle sera envoyée à Conseillère en charge des relations avec le Parlement et les élus
En soutien à maires prenant des arrêtés anti-pesticides
 à votre maire

Elle prendra fin le : 28 novembre 2019  pour signer la pétition

Pétition à Édouard Philippe
STOP AUX SUBVENTIONS AUX ENTREPRISES

Par  Marc
Chaque année, c’est 110 milliards d’euros qui sont prélevés aux contribuables pour être reversés aux entreprises, majoritairement aux plus grandes…
Est-ce-que ça les empêche de délocaliser ? >>> Non ! Le scandale de Whirlpool en est le plus récent exemple
Est-ce-que ça permet de faire baisser le chômage ? >>> Non plus ! On a plus de 6 millions de personnes sans travail en ce moment en France, une augmentation folle de plus de 20 % en cinq ans, malgré les centaines de milliards dépensés pendant ce temps en « subventions à l’emploi » (CICE, etc.)
Et au moins, est-ce-que ça « relance l’économie » ? >>> Même pas, puisque la croissance stagne…
Cette somme colossale, qui représente 10 % du total de l’impôt collecté en France sur le travail, l’épargne, le patrimoine des Français, et sur les petites et moyennes entreprises, est chaque année dépensée en pure perte, un véritable cadeau aux plus grandes entreprises du pays. Voir la suite

*
Pétition Stop au travail des enfants pour le chocolat !

Le chocolat cache une sombre réalité : 1.200.000 enfants travaillent dans les plantations de cacao. Les ouvriers agricoles peinent à survivre et les forêts sont détruites, même dans des zones protégées. Les promesses des sociétés restent vaines, depuis des décennies. L'UE doit d’urgence imposer des règles pour mettre fin à ces crimes. Voir plus

Lettre à Carole Delga: votre paradis touristique contribue à l’enfer climatique
      
« Nous ne voulons pas être les têtes de gondoles d’une politique climaticide » déclare un ensemble de citoyens dans une lettre ouverte à la Présidente de leur région, Occcitanie. Face à l'ambition de la région de devenir une destination internationale du tourisme, les habitants refusent la « mise en tourisme de leurs lieux de vie » au mépris de toute considération écologique.
Lettre ouverte à Carole Delga, présidente de la région Occitanie
Copie à :
Virginie Rozière, présidente du comité régional du tourisme Occitanie.
Louis Villaret, président du Réseau des Grands Sites de France.
Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire.
Chère présidente,
Voilà près de deux ans que vous battez la campagne avec ce mot d’ordre, très simple : « L’objectif pour la région Occitanie est de faire partie du Top 10 des destinations touristiques européennes ». Ainsi, pour que la région ait l’insigne honneur de figurer aux côtés des îles Canaries ou de la Croatie au palmarès des paradis touristiques, vous avez lancé un fonds de 100 millions d’euros en partenariat avec la Banque européenne d’investissement pour financer des infrastructures et soutenir l’initiative privée. Surtout, vous menez une ambitieuse politique de marketing territorial fondée sur la labellisation de 40 « Grands Sites Occitanie » aux intitulés poétiques : « Carcassonne et les cités du vertige », « Collioure en côte Vermeille », « Bastides et Gorges de l’Aveyron »…voir plus

 

Pétition adressée à Carole Delga, présidente de la région Occitanie

Nous ne serons pas les têtes de gondoles d’une politique touristique climaticide
Par Collectif d'habitants d'Occitanie et d'ailleurs voir plus

 

Pétition adressée à Française des jeux, citoyens français
Par Alexandra
Bonjour, après la tragédie de la cathédrale Notre-Dame qui a rassemblé une somme énorme en un temps record, voilà maintenant des pubs où l'on voit M. Stéphane Bern nous dire qu'il faut agir pour
le patrimoine français.

Le patrimoine est certes important mais notre patrimoine c'est avant tout notre planète, la nature et si nous ne la préservons pas, nous n'aurons plus rien.
C'est pourquoi je propose aussi un loto, voire plusieurs pour la reforestation ou pour le nettoyage des océans, la pauvreté, et tous ces sujets dont on parle mais pour lesquels on ne fait rien. Suite

Signez la pétition pour sauver nos forêts et nos arbres centenaires ! cliquer ici
 

En marche pour un pouvoir citoyen au début d’une construction coopérative: la troisième voie évolutive à expérimenter

Une conférence de l'économiste-enseignant Michel Laloux

Le fait de s’opposer violemment au système ne fait pas changer son mode de fonctionnement , le fait d’attendre  le résultat des  prochains votes les cinq ou six années prochaines  est illusoire puisque chaque jour nous diffusons des informations de plus en plus inquiétantes pour la Planète et notre devenir.

 Bernard Werber : "Ne t'attaque pas au système, démode-le !"

Ni résignation, ni révolution ! Pour que le monde change, Bernard Werber propose une stratégie bien à lui. Et si on suivait son conseil !

Impitoyable, violente et injuste, la société moderne est dépassée et suscite un large rejet. Une fois ce constat dressé, que faire ? La révolution ? Certains ont essayé et s’y sont cassé les dents. Revenir en arrière ? Ce serait rouvrir la porte aux archaïsmes. Sé résigner ? Certainement pas. Alors, que faire ? L’auteur Bernard Werber a une proposition… et elle est lumineuse !  L’imagination et l’initiative comme arme du changement : un point de vue qui, forcément, nous touche directement. Bien vu Monsieur Werber !   Voir plus

Pour prolonger l’idée de Bernard Werber Une troisième voie évolutive à expérimenter pour un réel changement avec discernement .

Actuellement , les consommateurs sont touchés au bout de la chaîne d'exploitation industrielle par des taxes découlant des coûts de fonctionnement . Les coûts de fonctionnement de structures se rajoutant ( en doublons voire triplons) au millefeuilles administratif pyramidal ne permet pas de transformer un pouvoir centralisé décalé des réalités sociales écologiques et économiques liées aux nouveaux besoins des milliards d'être vivants sur la Terre.
Malgré le dérèglement climatique , le  système d’exploitation continue de produire , mais  le PIB mesure basée sur la croissance économique révèle sa propre stagnation.
Internet peut prolonger le même système car cliquer sur j’aime ou j'aime pas n'est pas suffisant si une réflexion n'accompagne  pas  la cause des problèmes voire des catastrophes sociales en construisant  un autre modèle ...

Ce qui est important c'est la répartition des richesses et la qualité de vie , pas la croissance qui de toute façon va rester en berne, tous les économistes le disent unanimement .
Parmi ces économistes , Michel Laloux propose au citoyen un nouveau pouvoir celui du temps à  réfléchir durant son temps libre en ses périodes de licenciements massifs ou d’emplois réservés à une minorité.

De la désobéissance civile au pouvoir citoyen - voir la conférence de Michel Laloux cliquer ici
Toulouse. Action coup de poing des agriculteurs contre le CETA, du fumier déversé devant la préfecture
Par Actu Toulouse
En colère contre le CETA, les agriculteurs de la FDSEA ont mené une action coup de poing à Toulouse, jeudi 1er août 2019, devant des permanences de députés et la préfecture.
C’est une action coup de poing qu’ont mené les agriculteurs de la FDSEA de Haute-Garonne, jeudi 1er août 2019, à Toulouse. Le syndicat agricole avait convié les députés et sénateurs à une rencontre lundi 29 juillet sur l’exploitation d’un agriculteur.
Deux députées LREM ciblées
Mais aucun député n’a répondu à l’appel. « L’objectif était de discuter de leur vote en faveur du CETA (l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada, ndlr) mais également des ZNT « riverain » que le gouvernement veut nous imposer », précise la FDSEA 31. Pour faire part de leur mécontentement, ils ont se sont rendus devant deux permanences de députés La République En Marche de Haute-Garonne, jeudi soir. Suite
 

Particularités du  réseau "En marche pour un pouvoir citoyen au début d'une construction coopérative"
Un réseau citoyen lié à la démocratie évolutive pour un développement durable de nos communes et territoires en construction.

Développer l’esprit coopératif « tous pour un , un pour tous » entre associations, groupements , mouvements citoyens désireux de conjuguer, d’interconnecter , de démultiplier leurs savoirs faire , leurs compétences dans un développement durable de territoire. Le territoire citoyen évoluanr lui-même dans une coopération entre villes et ruralités.
Les avantages de ce réseau citoyen est de développer la transversalité d’une économie réelle proche des besoins essentiels et prioritaires et des créativités locales et ainsi rompre avec les réformes par le haut voir   Un mythe tenace empêche la réalisation d'une véritable démocratie. Il s'agit de la croyance que l'on peut réformer par le haut. On attend alors la femme ou l'homme providentiel qui prendra en main les destinées du pays et apportera les solutions. Cette illusion s'intensifie lors de chaque campagne présidentielle et culmine le jour du vote populaire.
suite
A partir des consommateurs responsables créer des circuits courts court-circuitant le fonctionnement du millefeuilles , son coût de fonctionnement se transformant en dépenses publiques puis en taxes payées par tous les consommateurs contribuables . Du fait que l'alimentation est un bien commun , nous devons l'aborder à partir d'une vision élargie entre amateurs et professionnels ; il n'est pas démocratique que le système bien en place ( ne respectant ni la biodiversité ni la santé des consommateurs) continue d' imposer ses lois en nous faisons payer ses destructions .
L'économie commence avec les consommateurs responsables   voir plus

Dans quel Etat finirons-nous ? -  voir la conférence de Michel Laloux ici
Le 28 Septembre 2019 à Caussade 82300
Habitat, alimentation et humanisme dans un développement local citoyen durable pour un aménagement équitable du territoire
avec élargissement de l’artisanat local.
toutes les information au lien suivant

Pourquoi cette rencontre ?
Constat
Nos villages ( Caylus 82160 compris) ne peuvent ignorer les informations liées au climat. Le déréglement climatique peut toucher nos communes et territoires à tout instant . La Démocratie Evolutive porte la réflexion d'une économie à valeurs ajoutées humaines favorisant la création d'emplois et la reconnaissance de l'organisation du travail utile pour la vie de la société plutôt que l'appel au bénévolat sans limites prolongeant le même système d'exploitation inéquitable .... Lorsque l’expérimentation a prouvé qu’elle est capable de redonner au village , au territoire une vie économique en travaillant des bilans d’intérêt de biens communs , l’investissement public peut éviter le développement des taxes qui  découlent des dépenses publiques inutiles ou mal investies.

COMMENT ORGANISER NOTRE TERRITOIRE À L'ÈRE NUMÉRIQUE ?
       On connaissait la scission entre rural et urbain. Mais aujourd'hui, la fracture n'a jamais été aussi forte.
       La mondialisation et la transition numérique font disparaître les emplois de la vieille économie fordiste, qui étaient si bien répartis sur le territoire. Les viviers à créer sont désormais dans deux catégories :

1/ Les emplois qualifiés dans l’économie numérique (développeurs, designers...) ou à son voisinage (avocats, banquiers...) ;
2/ Et ceux, moins qualifiés, dans les services de proximité comme l’éducation, la santé, les transports, la restauration, le petit commerce ou les services à la personne.

Le point commun à ces emplois, c’est qu’ils sont concentrés dans les villes. Et si l’on n’arrive pas en créer assez, notamment pour les moins qualifiés, c’est que les villes sont devenues hors de prix et les travailleurs n’arrivent plus à se loger là où on a besoin d’eux !

Il nous faut donc partir en guerre pour adapter le territoire à la nouvelle géographie des emplois et livrer bataille sur quatre fronts. Voir plus
      

C'est l'outil qui nous permettra de réaliser une idée vieille de plus de trente ans :établir des échanges sociaux écologiques et économiques entre la ville et la ruralité. En 1984 j'ai créé un magasin de vente de produits ( avec confection de plats cuisinés) bio ; chaque mois nous organisions des repas avec des producteurs en biodynamie de différents départements de Midi Pyrénées . Pour de nombreuses raisons j'ai dû abandonner l'entreprise ; j'ai dû quitter la ville mais j'ai conservé cette idée d'échanges entre villes et campagnes maintenant que j'habite en milieu rural que je suis retraité mais consommateur responsable et engagé citoyen, je persiste à développer un projet durable coopératif et citoyen dans le territoire . Vous pouvez devenir acteur de votre village , de votre ville dans un territoire créant du lien social par l’échange et la mise en place d’outils pour permettre cette coopération ….
L'économie commence avec les consommateurs responsables

Le système d’exploitation considère le consommateur comme un pigeon à plumer sans que celui-ci puisse donner son avis . Construisons ensemble
La consommation responsable : un art social essentiel et prioritaire pour le développement durable des territoires et la diversité des compétences innovantes
Objectif
A partir des consommateurs responsables créer des circuits courts court-circuitant le fonctionnement du millefeuilles , son coût de fonctionnement se transformant en dépenses publiques puis en taxes payées par tous les consommateurs contribuables . Du fait que l'alimentation est un bien commun , nous devons l'aborder à partir d'une vision élargie entre amateurs et professionnels ; il n'est pas démocratique que le système bien en place ( ne respectant ni la biodiversité ni la santé des consommateurs) continue d' imposer ses lois en nous faisons payer ses destructions . 
L'économie commence avec les consommateurs responsables voir plus

Complément d'informations

Développement du lien social et de la justice dans nos territoires pour réduire les taxes et inclure de nouvelles compétences.

voir la page

L'économie commence avec les consommateurs responsables locaux   voir la page
Maisons du peuple , tiers lieux et outils collaboratifs à distance voir la page

Vivre au Pays nécessite une organisation , un aménagement de services à partir des personnes qui vivent toute l’année et se sentent responsables des besoins essentiels et prioritaires pour une économie réelle sociale et solidaire voir la page
Le développement du Tourisme : grande illusion sociale&écologique, grand responsable de catastrophes à venir ? voir la page