Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Infos à la Une

site internet montauban

Pourquoi Lien en Pays d'OC s'engage avec le développement Biocoop mais aussi avec tout commerce issu d'une économie au service des besoins essentiels unissant dans le concept de développement durable: social et culture.

         parce que le réseau Biocoop propose un accompagnement à la création d'une Biocoop locale

  • parce que le réseau Biocoop demande les motivations qui font rejoindre cette démarche coopérative; ce qui évite de futurs échecs liés  aux incompétences

  • parce que la démarche Bioccop favorise la création d'emplois à partir de la distribution alimentaire de qualité entraînant  les emplois de production de qualité 

  • parce que le réseau Biocoop travaille avec des producteurs locaux en Bio

  • parce que le réseau Biocoop met en place un espace vrac qui va dans le sens de la démarche zéro déchets . Les déchets empoisonnent notre environnement , notre vie, notre santé et nos poubelles, ils consomment une quantité en pleine croissance d'énergie pour le recyclage

  • parce que le réseau Biocoop développe une démarche coopérative globale alimentaire de qualité qui correspond à la charte de Lien en Pays d'OC « Une démarche responsable de qualité alimentaire entre producteurs, consommateurs et distributeurs 

    Entreprendre autrement avec Biocoop - Créer mon magasin Biocoop  ici 

    Offres d'emploi Biocoop ici 

    Claude Gruffat Président du réseau des magasins Biocoop  : "On aura besoin de 60 000 producteurs de proximité en bio de plus dans les cinq ans"

    Claude Gruffat : le bio peut-il perdre son âme ?

    Claude Gruffat, , s’interroge sur notre avenir alimentaire dans le livre « Se nourrir demain» (préface de Marie-Dominique Robin) aux éditions La Mer Salée. Voir la vidéo 

L'association Lien en Pays d'OC propose une charte pour suivre « Une démarche responsable de qualité alimentaire

- entre producteurs, consommateurs et distributeurs pour une démarche coopérative globale alimentaire de qualité 

- entre distributeurs du  réseau Biocoop et consommateurs pour entreprendre la responsabilité civile  de  la problèmatique des déchets

- entre élus, responsables de la société civile et habitants pour respecter les subventions publiques engagées dans le développement durable 

Lien en Pays d'OC a organisé régulièrement des réunions pour favoriser la coopération entre producteurs, consommateurs et distributeurs réunis, ces réunions ont révélé  la difficulté d'entreprendre ensemble une économie favorable à tous.

Ce n'est pas en amenant de nouveaux problèmes aux problèmes existants, ni en proposant à réfléchir sur un travail que Lien en Pays d'OC assume depuis plusieurs années : une communication informant des idées constructives avec le développement du réseau que nous développerons une économie locale favorable à tous s'appuyant sur le développement de la qualité alimentaire .  C'est en réfléchissant sur le financement coopératif de l'organisation : frais de l'association , paiement des intervenants que la société civile basée sur l'engagement de chacun construira une économie responsable . 

Nous avancerons en respectant cette charte de développement civil accompagné  avec une réflexion sur l'argent.  

Le monde est en changement perpétuel. Les compétences développées dans le travail coopératif d'un réseau évolutif à valeurs ajoutées humaines évitent les incompétences liées aux entreprises qui oublieraient un aspect du développement durable : soit social, soit écologique, soit économique pour une fois de plus tomber en panne. 

Mouvement pour la tri-articulation sociale

L'économie, le juridique, le spirituel.
Le 1er épisode de la série, "L'argent et l'économie", est actuellement en accès libre.

Contenu de cet épisode :
Qu’est-ce que vraiment l’argent ? Idées fausses sur l’argent - Argent comme instrument de mesure des valeurs économiques - L’argent n’est pas une marchandise - L’argent qui fait de l’argent, une tricherie qui engendre un mal social grave mais banal. voir la suite 

« La couardise demande : est-ce sûr ?

L’efficacité demande : est-ce politique ?

La vanité demande : est-ce populaire ?

Mais la conscience demande : est-ce juste ?

Et il vient un temps où l’on doit prendre une position qui n’est ni sûre, ni politique, ni populaire, mais on doit la prendre simplement parce qu’elle est …JUSTE. » Martin Luther King Jr 

Projet alimentaire économique de qualité un potentiel sans limite du développement et de l'investissement sûr .

Je mange, tu manges, il mange , nous mangeons, vous mangez,ils mangent : oui nous mangeons tous que nous soyons élus , non élus, producteurs, distributeurs ….autant que ce soit une alimentation de qualité plutôt qu'une alimentation dangereuse pour la santé.

Comme nous pouvons tous développer ce bon sens , nous pouvons développer un financement coopératif qui évitera celui du danger ou nous sommes , consommateurs mis à l'écart des décisions. États généraux de l’alimentation-Quelles avancées pour les consommateurs ?

Les consommateurs, simples spectateurs des réformes

Voici pourquoi la tri-organisation pour une alimentation de qualité entre producteurs , consommateurs et distributeurs portée par la société civile est indispensable  suite 

Rejoindre Association Lien en Pays d'OC suite 

 

L'espace vrac pour une démarche responsable  de zéro déchets avec les consommateurs 

Pourquoi je suis consommateur fidélisé à la Biocoop de Villefranche de Rouergue

 Je suis consommateur fidélisé à la Biocoop de Villefranche de Rouergue pour deux raisons principales  :

- parce que je trouve les aliments correspondants à ma recherche : des aliments évitant les pesticides et autres produits chimiques 

Le curcuma est entré dans ma cuisine depuis que j'ai eu des problèmes de prostate . Par cette consommation régulière , j'ai évité l'opération, je tiens donc à me le procurer ...

Rechercher sur le net pourquoi le curcuma permet d'éviter bien des maladies conséquences de notre alimentation moderne fortement acide.

Le millet très riche en silice ; il est recommandé pour sa digestibilité, sous forme de flocons on peut l'intégrer dans des préparations très agréables d'accompagnements de légumes Voir le site Passeport santé 

Huile d'olive

Légumes fruits céréales ( riz de camargue..boulghour....

- La Biocoop de Villefranche de Rouergue par sa démarche permet de garantir une non rupture de stock ; ce qui n'est pas toujours le cas dans d'autres magasins Bio . En présentant les produits en vrac avec une installation appropriée , elle permet de contribuer à une démarche civile entre consommateurs et distributeurs en évitant les emballages .

Nous connaissons les problèmes de nos villages pour la gestion des déchets , dernièrement le maire de Caylus dans un mot adressé à la population a indiqué l'incivilité autour des déchets éparpillés autour des poubelles . En participant à la démarche Zéro Déchet  Bio Coop, nous participons par la consommation responsable à la civilité de nos villages en évitant de suivre sans réfléchir autrement, le système spéculatif , polluant, producteurs de déchets et d'ordures sans limites.

L'accroissement de la production des déchets reste problématique en France voir la suite 

La démarche Zéro Déchet  Bio Coop

Ne plus produire de déchets, qui n’en a pas rêvé ?

Comment modifier sa manière de consommer et son mode de vie pour aller vers le zéro déchet et diminuer son impact sur l’environnement et les écosystèmes ? voir la suite 

Une démarche entre consommateurs et distributeurs ne peut être que constructive et coopérative , certaines personnes n'ayant aucune vision claire de l'avenir coopératif responsable économique pensent que les habitants d'un village ont le devoir d'acheter dans les commerces existants pour qu'ils survivent. 

Pourquoi devrais-je consommer des cigarettes, des produits superflus, des jeux ou autres...  pour conserver des commerces ou autres associations dans le village ; si  en priorité j'ai besoin en conscience de produits alimentaires de santé ? Des commerces coopératifs tenant compte de nouvelles tendances démocratiques, économiques et écologiques s'organisent ailleurs , pourquoi pas à Caylus ? Les consommateurs responsables de leur santé individuelle et publique continueront à s'organiser pour faire leurs courses si des efforts ne sont pas fait dans nos villages. Nous proposons d' organiser des co-voiturages pour faire nos achats à la Biocoop de Villefranche de Rouergue en attendant que nous puissions avoir cette volonté responsable coopérative de faire la même chose à Caylus. Une Biocoop créerait des emplois de distributeurs et de producteurs locaux dans une première étape et beaucoup d'autres dans une deuxième étape ….et ainsi par la société civile de la consommation responsable nous éviterions bien des problèmes qui fatalement nous envahirons; usine de productions polluantes, d'exploitations des ressources naturelles et peu à peu disparition des services destinés aux besoins des populations. 

Présentation Biocoop Villefranche de Rouergue voir ici 

Qui sont les consommateurs bio ? En quoi se différencient-ils des consommateurs de produits conventionnels ? Notre partenaire Bio Consom'acteurs vous propose de le découvrir grâce à cette BD qui nous montre qu'il n'existe pas une mais de nombreuses façons de consommer bio et qui dépend de facteurs multiples. Qui sont les consommateurs bio ? En quoi se différencient-ils des consommateurs de produits conventionnels ? Notre partenaire Bio Consom'acteurs vous propose de le découvrir grâce à cette BD qui nous montre qu'il n'existe pas une mais de nombreuses façons de consommer bio et qui dépend de facteurs multiples. voir la suite 

Voici pourquoi la tri-organisation pour une alimentation de qualité prenant en compte les consommateurs- les producteurs et les distributeurs réunis est une nécessité . 

Parce que nous mangeons et consommons tous élus, non élus, distributeurs producteurs...nous ne pouvons être mis à l'écart de décisions qui nous concernent en majorité ….

Une association portée par la société civile est indispensable.  lire la suite