Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Infos à la Une

site internet montauban

La résilience alimentaire est dépendante de la gestion de l’espace naturel des territoires et de l’implication de la société civile.


Visite en photos d’une région qui offre des possibilités pour un aménagement civilien du territoire
Un projet agricole coopératif avec la société civile ce serait le top pour la démocratie évolutive .
voir la suite à ce lien

Ce droit nous permettra de sortir de la spéculation financière qui s’exerce sur la production alimentaire intensive industrielle  suite sur Facebook

Des prévisions liées au dérèglement climatique sont prises en compte par un projet de droit à une expérimentation civilienne dans nos ruralités avec l'accueil de porteurs de projets intéressés pour aménager le territoire par la gestion coopérative de forêts comestibles, pour former des réseaux de fermes en biodiversité reliées à des jardins d'autonomie alimentaire Constitution d’un fond d'investissement financier entrepreneurial coopératif dans le secteur de Caylus 82

- Pour l’achat de terres agricoles

- Pour l’installation de fermes en biodiversité

- Pour des maisons avec jardins coopératifs d’autonomie alimentaire

- Pour accompagner la venue de porteurs de projets afin de créer des commerces durables liés à la qualité biologique ( ex épicerie itinérante)   suite sur Facebook

Sur facebook un groupe de discussions Caylus , 82 et civiliens de la Planète à ce lien
 

Avec les consommateurs responsables optimisons l’aménagement économique des territoires au service de nouveaux besoins de consommation et sa recherche d’équilibre avec l’écologie et l’économie face au dérèglement climatique et de ses conséquences sur la vie sociale .
Créons des emplois avec l'évolution de notre responsabilité de  consommation alimentaire :
- avec la gestion des forêts
- avec la gestion des forêts comestibles
- avec le maraîchage coopératif
- avec le développement de la gastronomie des lacs et des étangs ……
Démocratie alimentaire : de quoi parle-t-on ? (Dominique Paturel et Patrice Ndiaye)
Par Dominique Paturel, Sciences de Gestion, HDR, INRA, UMR 951 Innovation et Patrice Ndiaye, Droit Public, HDR, CREAM, EA 2038
Cet article daté de Mars 2019 est toujours actuel suite 

24 % des Français limitent volontairement leur consommation de viande

Publié par Zepros News
ETUDE
La polémique sur la consommation de viande bat son plein depuis plusieurs mois en France au profit du développement du menu végétarien. Pour évaluer précisément l'ampleur et l'impact potentiel du phénomène végétarien sur les filières animales et végétales, FranceAgriMer a confié à l’IFOP la réalisation d’une étude sur un échantillon de 15 000 personnes âgées de 15 à 70 ans, interrogées en 2020.
Les résultats de cette enquête s’avèrent intéressants à plus d’un titre. L’attachement des Français à la viande, ancrée dans leur culture culi naire, reste fort. En témoignent les 89 % d’entre eux qui déclarent aimer la viande. 79 % pensent qu’en manger est nécessaire pour être en bonne santé.
Par ailleurs, 63 % estiment que le repas est plus convivial avec de la viande et 90 % considèrent que manger de la viande est compatible avec le respect du bien-être animal. Pour autant, 68 % des répondants pensent qu’on consomme trop de viande en France, et 56 % que la production de viande a un impact négatif sur l’environnement. Voir plus

L’évolution de la consommation de viande dans nos sociétés
Par L'Equipe Visidiet
Historiquement, le goût pour la viande s’est développé dans le monde avec l’augmentation du niveau de vie et les progrès socio-économiques. En effet, au Moyen-Âge, si les pauvres mangeaient des « racines », les riches eux se nourrissaient presque entièrement de viandes. Puis au XIXème siècle, la société paysanne s’embourgeoise et consomme petit à petit deux plats de viande par jour au menu familial : une viande en sauce et une viande grillée (notez que pour les repas plus soignés, on bénéficiait de charcuterie en entrée).
Nous observons donc une augmentation progressive de consommation de viande à mesure que le niveau de vie des habitants augmente, puisque la quantité de viande consommée par habitant est passée de plus de 52 kilos après la Première Guerre Mondiale à plus de 96 kilos à l’aube des années 1970.
La facilité de préparation de la viande Voir la suite
Les vastes étendues des pâturages peuvent se transformer et évoluer en intégrant la gestion de forêts , de forêts comestibles, l'aquaponie peut s'adapter en étangs

Enfant j'ai connu dans une ruralité un propriétaire d'étangs qui conjuguait la culture des poissons et la rotation des cultures des céréales . Les sols fertilisés par les poissons sont excellents pour les cultures des végétaux ; certains étangs étaient vidés pendant que d'autres étaient rempoissonnés voir Les étangs en France : plongez dans un écosystème ...
Le pays aux mille étangs, comme on le surnomme, se trouve à une heure au nord de Lyon. La Dombes possède bien des points communs avec la Brenne. Ici, dans l'Ain, la toute première région piscicole d'eau douce de France est aussi un refuge unique pour la vie sauvage. Là encore les étangs n'ont pas été creusés par la nature mais par l'homme, et en particulier des moines. Il y a bientôt mille ans, ces derniers ont commencé à transformer les marécages en viviers. suite

La Forêt de Higas : une forêt comestible pour répondre aux enjeux du réchauffement climatique
Par Annabelle Grelier
Demain l'éco | Sur l’idée d’une forêt nourricière, Yoann Lang et Frank Lutic vont planter 20 000 arbres fruitiers et plus de 1 000 variétés d’espèces végétales sur une parcelle de 7 hectares dans les Landes à Estibeaux. L’objectif est de créer un écosystème autonome, sans intrants et sans arrosage.
Ils y tiennent à leur statut d’exploitant agricole, d’autant que cela n’a pas été simple à obtenir ne pouvant entrer dans aucune case déjà existante à la Chambre d’agriculture des Landes. Une toute nouvelle catégorie vient donc d’être créée pour inscrire les forêts comestibles au registre faisant de Yoann Lang et son associé Frank Lutic aujourd’hui les premiers à cultiver à titre professionnel ce nouveau genre d’exploitation agricole. Des pionniers qui espèrent à travers leur projet encourager de nombreux agriculteurs à se lancer à leur tour car passée la complexité administrative, il y a bel et bien derrière cette initiative une innovation agro-écologique. Écouter l'émission
 

Producteurs et distributeurs associés au développement d'une alimentation de qualité

Biodynamique, raisonnée… Le point sur les différentes formes d’agriculture

À priori, le concept d’agriculture est assez simple : tirer parti de la terre pour que celle-ci nous apporte de quoi manger. Mais aujourd’hui, les formes d’agriculture se multiplient : biodynamique, biologique, raisonnée, intégrée… De quoi déstabiliser le consommateur. Faisons le point avec consoGlobe.com suite 

Pourquoi Lien en Pays d'OC s'engage avec le développement Biocoop mais aussi avec tout commerce issu d'une économie au service des besoins essentiels unissant dans le concept de développement durable: social et culture. voir plus

 

 

ça bouge avec Liens en Pays d'Oc !

  • 1
  • 2
  • 3

Complément d’informations…

Complément d’informations pour que l’administrateur d’un petit groupe local qui discute de la démocratie ne considère pas le Droit à l’expérimentation pour construire un futur...

Sécurité alimentaire et s…

Sécurité alimentaire et sécurité nationale

  Juliette Duquesne • Journaliste indépendante   sur Linkedin #Solution #biodiversité #epidemie #pandémie #agriculture #agroécologie #COVID19 #urgence zoonoses : maladies d’origine animale transmises à l’homme    à ce lien Quand...

La méthanisation : ses d…

La méthanisation :  ses dangers , ses solutions

La méthanisation est un sujet encore peu connu du grand public . Le développement de la méthanisation étroitement lié à l’extension de l’exploitation de la vie...

Et si les chômeurs étaie…

 Et si les chômeurs étaient la solution pour les territoires ?

Et si les chômeurs étaient la solution pour les territoires ? Stéphane de Langenhagen - Ariel Kyrou - David Tardé Selon Laurent Grandguillaume, président bénévole de Territoires...