Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Infos à la Une

site internet montauban

L'horreur médiatique et l'horreur politique ?

Vous voulez les pauvres secourus , je veux la misère supprimée

Victor Hugo

Comment ceux qui sont à l'origine de leurs  problèmes

                                           pourraient-ils secourir les pauvres ? 

 

Montant des aides publiques à la presse

Subventions à la presse

Le journal Le Monde a publié tous les montants des aides publiques à la presse. Tous, sauf le montant des subventions au Monde, évidemment. En 2012, les journaux dont la pub ne dépasse pas 25% des recettes totales ont reçu 9 millions d’euros d’aides publiques. Ces journaux ont généralement une orientation politique ou religieuse marquée.

Ainsi, l’Humanité a reçu 3 millions d’euros d’aides publiques à la presse en 2012, La Croix, 2,949 millions et Libération 2,875 millions. Le quotidien d’extrême-droite Présent a quant lui touché 227 000 euros d’aides publiques à la presse en 2012. lire la suite

L'horreur médiatique

 c'est le titre du nouveau livre de Jean-François Kahn qui vient de paraître

Jean-François Kahn est consterné de voir la presse nationale aussi peu impartiale et essaie de rester objectif. Quand il était à Marianne, il a lui-même diffusé des feuillets entiers qui le traînaient dans la boue. Depuis son livre La Pensée unique, l’ex-directeur de Marianne parle du manque de pluralisme dans la presse. Il remarque que pour le vote du référendum européen, 95% des journaux étaient pour le OUI et n’étaient pas du tout en adéquation avec l’avis général. A l’issue des votes, ces mêmes journaux se sont indignés et ont traité les français de « fachos »… Aujourd’hui, avec l’émergence d’Internet et des nombreux réseaux sociaux, c’est toute la carte des médias qui est remodelée. L’accès à de l’information immédiate, sans analyse ni recul, ne va-t-elle pas accentuer « l’horreur médiatique » ?

Voir la vidéo de présentation de son livre ici

Liberté de la presse : la France recule à la 39 ème place

Reporters Sans Frontières a publié son classement annuel mondial sur la liberté de la presse. Où en est la France ? cliquer ici 

Malgré son inefficacité à servir les biens communs,  la presse nationale nous coûte très cher selon Jean Viansson-Ponté

Dans le cadre du projet de loi de finances pour 2013, le président du Syndicat de la presse quotidienne régionale (SPQR), Jean Viansson Ponté  a récemment été auditionné par la Commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale.

Il a plaidé pour une réorientation des aides à la presse vers la presse quotidienne régionale PQR et le reportage. Très critique sur l’attribution de telles aides, Jean Viansson-Ponté estime que les grands quotidiens nationaux sont subventionnés au-delà de leur audience réelle. lire la suite  

Aides à la presse : 578.32 millions d’euros: article rédigé par IREF le 17 Sep 2010

. Les mauvaises langues disent que la presse et les médias en France sont plutôt étatistes et économiquement et politiquement corrects. Mais comment serait-il autrement lorsqu’on découvre ce que fait l’Etat pour la presse. Dans un Avis du sénateur David Assouline consacré aux aides de l’Etat à la presse, on apprend qu’en 2010, 578.32 millions d’euros ont été (ou seront) accordés à la presse. Malgré la crise, c’est 135 millions d’euros de plus qu’en 2008 (une hausse de 23 % ! ). lire la suite

Subventions à la presse par contribuables associés ( observatoire des subventions)

50 % du montant total des subventions à la presse bénéficient à 2 % des titres aidés, soit 9 titres ! Voici le montant des subventions à la presse. Le Parisien a bénéficié de la plus importante subvention en 2010, avec 16,8 millions d’euros pour Aujourd’hui en France et 3 millions d’euros pour Le Parisien. […]

50 % du montant total des subventions à la presse bénéficient à 2 % des titres aidés, soit 9 titres ! Voici le montant des

subventions à la presse.

Le Parisien a bénéficié de la plus importante subvention en 2010, avec 16,8 millions d’euros pour Aujourd’hui en France et 3 millions d’euros pour Le Parisien.

Le Monde a reçu 17 millions d’euros de subventions directes en 2010.

Libération a bénéficié de 14 millions d’euros de subvention, Le Figaro de 13,2 millions d’euros, et Ouest-France de 11,8 millions d’euros.

Le budget 2012 prévoit 272,8 millions d’euros d’aides directes à la presse, soit 31 millions de moins qu’en 2011.

Avec la réforme des aides à la presse, les titres souhaitant bénéficier des subventions les plus importantes ( plus de 1,5 million d’euros au cours des 3 dernières années ou plus de 20 % du chiffre d’affaires, en tenant compte des aides directes, mais aussi des aides au transport par voie postale ou ferroviaire) devront soumettre « dans le strict respect de l’indépendance éditoriale des titres et de la confidentialité attachée au secret des affaires« , le projet stratégique de l’entreprise. Avec le risque que l’Etat s’immisce dans la gestion des entreprises de presse… Voici en détail toutes les subventions à la presse 2010 cliquer ici

L'horreur politique

 Comment ils nous manipulent c'est le titre de Février de  Politique magazine cliquer ici

Le vote des suisses a donné lieu à une avalanche de commentaires et ce n’est sans doute pas fini. On peut y voir un drame, on peut y voir une remise en cause générale.

En toute hypothèse, il faut l’analyser comme révélateur de contradictions profondes. Chacun, et ce serait bon pour la démocratie, peut apporter son analyse. Voici celle de Etienne Tarride cliquer  ici  Nous espérons qu’elle va participer à développer le débat et d’identifier au mieux les contradictions.

Amicalement André Bellon Président de l'association pour une constituante

Des articles publiés par Institut de Recherches Économiques et Fiscale cliquer ici

Fallait-il un " Conseil stratégique pour la dépense publique" ?

le 7 février 2014

La Suède et le Canada n’en ont pas eu besoin pour réformer l’Etat
Tôt ou tard en France il faudra bien diminuer les dépenses publiques (57 % du PIB, record européen). Dans cet exercice la Suède et le Canada sont des exemples. Les ministères ont implosé, la fonction publique a été réduite et le recours au secteur privé s’est généralisé. En France on commence par créer un « Conseil stratégique » : on n’ira pas très loin !

Quand l'Etat se mêle de tout, tout va mal

le 14 février 2014

L’Etat français veut se mêler de tout. « Semez des fonctionnaires, il pousse des impôts » disait Clémenceau. Le dirigisme, c’est la fiscalité. Mais c’est aussi le désordre économique : la pression des corporations, les emplois perdus, la population moins active, l’assistanat pour les uns et le harcèlement pour les autres. La seule vraie réforme, c’est le retrait de l’Etat.

L'étrange défaite de la France dans la mondialisation

Ouvrage d'Olivier Marteau ( Editions Eyrolles-Atlantico)

Olivier Marteau est chef d’entreprise. Son expérience du terrain, ses déplacements (il passe la moitié de l’année à l’étranger), ainsi que ses connaissances de l’économie l’ont poussé à écrire cet ouvrage qui montre, preuves à l’appui, comment la France a perdu la bataille de la mondialisation. Enarques, politiques incompétents et étatistes, dépenses publiques extrêmement élevées ainsi qu’une imposition confiscatoire font partie des principaux chefs d’accusation de l’auteur. Sans langue de bois mais avec une (...)

Résumé

32 sociétés françaises figurent parmi les 100 plus grandes entreprises européennes ainsi que 39 groupes tricolores parmi les 500 premiers au monde en matière de chiffre d'affaires selon le magazine Forbes. Nos poids lourds nationaux captent des parts de marché qui dépassent largement le poids économique moyen de la France. Et pourtant, derrières les cocoricos autour de cette réussite dans la mondialisation, dans la réalité, la plupart de ces groupes réalisent plus de la moitié de leur chiffre d'affaires au niveau national, pas en dehors de nos frontières. En cause : les très belles rentes de situation offertes par un marché intérieur protégé contre la concurrence internationale.Dans la première partie de son livre L'étrange défaite de la France dans la mondialisation, Olivier Marteau passe au karcher les idées reçues sur le succès économique des grandes entreprises françaises afin de comprendre la nature exacte des performances françaises à l'international.

Présentation

 Alors que depuis dix ans, la plupart des pays développés se sont engagés à réduire la part de l'Etat dans l'économie ou bien encore le niveau de la redistribution sociale, la France préfère recourir au déficit public. Objectif : maintenir le niveau de vie des Français afin de cacher le déclassement du pays face à ses concurrents dans la course à la mondialisation.

Au sommaire

  • Introduction

  • Une économie socialisée

  • Des Français déclassés

  • Un modèle étatique en échec

  • Une mondialisation libérale qui avance

Contre l'agroécologie à la sauce Le Foll

par Fabrice Nicolino

Enfin ! Enfin ! Je vous ai déjà raconté (ici) la farce sinistre inventée par le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll et ses services. Par un hold-up sur les mots, nos productivistes de toujours tentent de faire avaler ce qu’ils osent nommer l’agroécologie. Qui deviendrait dans leurs mains un simple avatar de l’agriculture industrielle, avec les mêmes acteurs bien sûr, dont la FNSEA au premier rang. Je vous signale d’ailleurs que Xavier Beulin - patron à la fois de la FNSEA et du géant industriel Sofiprotéol - prépare pour le 21 février un grand raout appelé États généraux de l’agriculture (ici).

lire la suite

Les négociations en cours autour du grand marché transatlantique.

L'accord de libre-échange UE-Usa inquiète

BERLIN, 22 jan 2014 (AFP) - La perspective d'un accord de libre-échange entre Europe et Etats-Unis inquiète les professionnels de l'agroalimentaire réunis à Berlin cette semaine, qui craignent une baisse des normes, l'arrivée des OGM et de la viande aux hormones.

« Si les Américains ont le droit de vendre leurs porcs ici, ce ne sera pas facile pour nous », résume Kathrin Seeger, qui dirige avec son mari un élevage de porcs dans l'ouest de l'Allemagne. « Nous sommes très critiques de tout ce qui touche aux OGM, aux techniques de production de masse », renchérit Heino Dwinger, à la tête d'une petite exploitation laitière bio dans le nord de l'Allemagne, et qui se dit « inquiet ». « Encore plus en tant que consommateurs », renchérit sa femme, Sabrina Schaller. lire la suite

Un message important à écouter et bien entendre : il est de Raoul-Marc Jennar et ne dure que 2mn et 50 secondes. cliquer ici 

Hollande capitule devant les USA , la résistance , c'est maintenant!

Je fais, depuis la mi-octobre, campagne pour expliquer, article par article du mandat de négociation, les volontés exprimées par les 28 gouvernements de l’Union européenne dans le cadre de la négociation avec les USA en vue d’un « partenariat transatlantique pour le commerce et l’investissement » Ce soir, je démontrerai, pour la 35e fois, les dangers de cette négociation qui vise à faire de l’espace UE-USA un marché  unique, avec des normes uniques et le pouvoir donné aux firmes privées de contester devant des groupes d’arbitrage privés les normes qui ne leur conviennent pas.....

Or, nous apprenons qu’à Washington, François Hollande annonce une accélération de ces négociations ….

Raoul M. Jennar Politologue, essayiste, militant écosocialiste lire la suite

Le site Lien en Pays d'OC : informe des propositions pour innover et fonder une nouvelle société : résister c'est créer.

cnr-programme-et-comitBannière

cliquer sur le bonnet phrygien

Entre mai 1943 et mars 1944, sur le territoire français occupé, seize hommes appartenant à tous les partis politiques, tous les syndicats et tous les mouvements de résistance vont changer durablement le visage de la France. Ils vont rédiger le programme du Conseil National de Résistance intitulé magnifiquement « Les Jours heureux ».

Ce programme est encore au cœur du système social français puisqu'il a donné naissance à la sécurité sociale, aux retraites par répartition, aux comités d'entreprise etc....

Les Jours heureux : une belle histoire qui n'a jamais été racontée …..voir bande annonce du film ici

Une heure avec Anne-Cécile Robert, Docteur en Droit Européen. Journaliste au Monde Diplomatique.

Entretien donné à Tours le 22 novembre 2013 à Radio Béton, radio associative, sur le thème L’Europe détruit-elle les acquis du Conseil National de la Résistance ?

Le Programme du Conseil National de la Résistance : C’est plus que jamais possible !
En 1945, c’est dans une France ruinée que le CNR crée la Sécurité Sociale, les retraites, des lois sociales et économiques.Aujourd’hui, on nous dit qu’il n’y a plus d’argent. Or, la France est le 5ème pays le plus riche du monde…pour écouter l'émission radio rejoignez la page des propositions pour innover et fonder une nouvelle société cliquer ici

Le SAVOIR est le pouvoir le plus puissant qui puisse exister!!!

Je vous invite à voir cette vidéo d'une duré de 11.06min qui est vraiment pertinente et qui est à voir au moins une fois dans sa vie!!!

Belle journée ou soirée à tou(te)s, que l'amour de la différence nous emporte tous UBUNTU cliquer ici

Cette information nous a été communiquée par votre télé créée et faite, par et pour les citoyens. cliquer ici 

Dans un monde en transition, et pour permettre aux acteurs associatifs de participer pleinement à sa transformation, la Fonda anime une démarche de prospective participative : « Faire ensemble 2020 ».

Créé à partir d’une infographie réalisée par Martin Wolf, le mini-site Internet " faire ensemble 2020" permet de naviguer dans la cartographie des tendances et d’explorer les trois courants qu’elles constituent : fragmentation, fluidité et empathie. cliquer ici

Revenir à la page d'accueil du site http://www.lienenpaysdoc.com/

site internet montauban