Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Infos à la Une

site internet montauban

Transition

 Transition par la société civile

n00-demain-en-mains

Demain en mains, le magazine de l'économie juste : un projet à soutenir !

Faire advenir une économie juste au service des humains et respectueuse de l’environnement, retrouver les valeurs de solidarité, de coopération et de sobriété, redevenir acteur de notre vie personnelle et sociale !

Nous sommes nombreux à partager ces aspirations.

Leur réalisation est d’une extrême urgence et nous sommes convaincus que cela ne sera possible qu’avec l’adhésion de la majorité de nos concitoyens.

Bien que marginales, beaucoup des solutions nous sont connues. La plupart sont dans le champ de l’économie sociale, solidaire et écologique. Comment y rallier vite une opinion en proie au formatage et au fatalisme ?

L’association l’âge de faire propose de lancer ensemble, toutes sensibilités confondues, Demain en mains, un magazine mensuel et national, très accessible au plus grand nombre et dédié aux alternatives. Son futur lectorat n’étant pas demandeur, il convient d’aller à sa rencontre en rendant le magazine très visible dans les commerces, mairie, bars, salles d’attente, les marchés, la rue, les boites aux lettres de notre quartier… Et cela n’est possible qu’avec notre participation citoyenne ! lire la suite 

Au travers du Collectif pour une transition citoyenne, ils soutiennent activement le projet :

la Nef, Enercoop, Terre de liens, Energie partagée, Attac, les Amis de la terre, Jardins de Cocagne, Miramap, Bio consom’acteurs, Artisans du monde, Alternatiba, Biocoop, Villes en transition, le Labo de l’ESS, On passe à l'acte, Le Collectif Roosevelt, La Plateforme du commerce équitable et Oxalis.

banniere 6_11_15 logo ctc complet 28 janv 2016 copie                                                Accès au site ici 

Aller plus loin ...

esse_300

Demain en mains est la première étape d’un projet plus vaste, le Plan ESSE

Campagne permanente d’information indépendante pour tous, elle met en synergie :

  • la presse papier avec Demain en mains,

  • le web avec le Portail de la vie locale

  • et des pôles d’animation de l'ESSE très proches des gens.

 

Tous les jours nous croisons des actions concrètes, des projets qui prolongent les nôtres. Par l'expérience des uns et des autres qui viennent s'ajouter, nous poursuivons notre chemin innovant des formes économiques coopératives plus justes, c'est ainsi que je me suis inscrit au plan ESSE .

Informer des besoins essentiels, des besoins liés aux biens communs, nécessitent l'information de la co-construction de réseaux indispensables à leurs diffusions.

Comprendre le Plan ESSE qui croise le projet de Lien en pays d'OC dans l'objectif de la diffusion de l'information .

J'ai inscrit ce projet dans nos réseaux coopératifs car Alain Duhez est le créateur  de " l'âge de faire" un magazine qui existe depuis plusieurs voire plus  de dix années

Le plan ESSE élargit son réseau d'abonnés à tous les partenaires d'une économie plus juste . Une revue qui sortira en janvier 2017 son prix :  0,30 cts , une manière de faire toucher à  l'homme de la rue les  informations d'une économie portée par la société civile. son titre:  Demain en mains voir la suite

Deux autres intérêts de s'inscrire dans le plan ESSE

1) l'articulation entre l'information papier et numérique au moindre coût et une vision de l'économie locale de territoire sur le site portail de la vie locale

2) chaque année nous avons la possibilité de nous relier au collectif des journées de la transition

en élargissant localement une journée,  voire des journées de transition; c'est ce que nous avons à prévoir en Septembre 2017 à Caylus avec

« Le droit à la terre, à l'agriculture paysanne, aux semences, aux ressources naturelles et à l'alimentation citoyenne » porté par la société civile

" Pour un développement durable réel il faut anticiper une organisation qui prenne en compte le passage obligé de la transition économique »

C'est dans ce sens que j'ai voulu informé des réseaux coopératifs à CFM radio  Caylus; car non seulement nous devons informé des sujets essentiels qui nous touchent individuellement et ne sont pas gérés par les services publics mais nous avons à informer des réseaux de biens communs s'organisant toujours mieux pour compenser un vide social qui ne cesse de s'amplifier .suite sur la page

Des informations par courrier de l'avancement du projet m'ont été envoyées en tant que Adhérent-coopérateur du projet, voici la liste des pièces jointes :

  1. Dernière minute ...variante au mode opératoire du projet

  2. le présentoir

  3. le texte du collectif pour la transition citoyenne

  4. 2 formulaires d'inscription

  5. Comment pouvez-vous aider concrètement pour que cette année 2017 voit l'aboutissement du projet ?

  6. Participation à la journée de la transition citoyenne 24 septembre 2016

Pour  les recevoir s'adresser   aux fondateurs du projet

Contact :

Association l'âge de faire - La Treille- 04 290- Salignac

tél : 04 92 61 60 28     mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

le site : l'outil web du plan ESSE. Le portail de la vie locale, informations, découvertes, convivialités, voisinages...à ce lien

    Le plan ESSE : un plan pour diffuser un journal "Grand Public "

Consulter le journal Demain en mains lire ici

Une vidéo pour information complémentaire

Alain Duez, fondateur du mensuel l’âge de faire nous présente le Plan ESSE, un projet ambitieux et assez facile pour développer ensemble fortement l’économie sociale, solidaire et écologique en tant qu’alternative crédible à un système économique devenu fou et dangereux pour la démocratie. Parce qu'on ne peut pas attendre que ce soient les puissants qui changent un système dont ils bénéficient, c'est notre responsabilité de nous organiser pour créer un système plus juste, plus responsable et plus respectueux. voir la vidéo

Comment participer à la diffusion du journal papier un moyen de conquérir un lien local autour d'un projet de bons sens utile pour tous .

Le plan Economie sociale, solidaire et écologique (ESSE) a besoin de 10 000 personnes pour diffuser son journal papier au niveau local dès 2013. Lancé par l’association l’Age de faire, ce plan a pour but de créer les conditions d'émergence des initiatives citoyennes et activités économiques locales.

L’idée forte du plan ESSE : que le peuple reprenne la main sur l’économie, afin de ne pas la laisser à des «actionnaires anonymes, insatiables et inconséquents». L’économie sociale et solidaire compte aujourd’hui pour 8% du PIB français. Objectif du plan: atteindre les 35% en 20 ans. Notamment en relocalisant l’économie. Comment ? D'abord, en faisant largement connaître l’économie sociale, solidaire et écologique (ESSE) au plus grand nombre. D'abord  via un journal papier national, qui fonctionnera sur le modèle collaboratif de l’Age de faire. Lire la suite

Co-construisons l'Avenir en co-consruisant des réseaux d'outils collaboratifs pour véhiculer et faire vivre l'information. lire la page 

Informations complémentaires

Les réseaux coopératifs de biens communs de l'information: un chantier à mettre en place pour garantir et organiser une économie alimentaire locale lire la page

Les biens communs et le Mouvement commun de la transition lire la page

Se nourrir, se loger, communiquer, échanger, rechercher l'équité, s'accorder pour construire une économie au service de l'être humain, une priorité : le numérique est incontournable lire la page

Que mangerons-nous demain, quelles terres pour garantir la nourriture de l'humanité et son habitat ? lire la page 

site internet montauban