Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Infos à la Une

site internet montauban

Une tri-articulation entre élus décideurs, acteurs citoyens engagés de la société civile et habitants : indispensable au développement économique durable de nos villages.

Nous sommes tous concernés par l'incivilité, le prolongement des usines alimentaires dangereuses pour la santé exploitant la vie  animale , l'argent public non investi pour les services collectifs  et l'avenir économique du développement durable de nos villages et de nos territoires .

Pour cette raison un groupe sur facebook s'est formé afin de venir suppléer et contribuer à la lourde tâche des élus qui n'intègrent  pas encore le point de vue des membres d'une  Démocratie Evolutive .

Une tri-organisation sociale entre  citoyens engagés de la société civile, élus décideurs  et habitants pour la démocratie et l'économie évolutives des villages et des territoires rejoindre le groupe ici  

Une épicerie innovante : un modèle à démultiplier dans nos villages ....

......cela nous évitera de faire des kms pour aller à la recherche de produits que nous ne trouvons pas dans les commerces à Caylus - 

Notre projet consiste en la création d’une épicerie sans emballage jetable, vous proposant des produits essentiellement locaux et provenant d’une production raisonnée. Vous pourrez alors trouver en un même lieu tous les produits dont vous aurez besoin au quotidien : fruits et légumes, produits laitiers, produits frais, produits secs salés et sucrés, mais aussi produits d'hygiène, d'entretien et même cosmétiques. Au total, plus de 300 références viendront garnir nos étals. Produits locaux et responsables certes, mais également sans emballage jetable ! Tout vous sera donc proposé en vrac, ou en consigne. voir la suite  

 Merci de diffuser dans le groupe Caylus&villages voulant s'organiser en biens communs ouverts sur la Planète ici 

« Plus de 500 municipalités s’opposent aux compteurs Linky »

Stéphane Lhomme, conseiller municipal et militant antinucléaire, s’élève dans une tribune au « Monde » contre les arguments utilisés par vingt-six députés « En marche » en faveur des « compteurs intelligents », publiés sur le site du « Monde » le 2 mars. En savoir plus 

Stéphane Lhomme
Conseiller municipal de Saint-Macaire (Gironde)
Animateur du site web
http://refus.linky.gazpar.free.fr

Des centaines de milliers d’euros gaspillés dans les vœux des élus !

Par les contribuables associés 

Chaque année, c'est le même rituel : pendant un mois, l'administration va tourner au ralenti pour honorer la tradition des vœux au personnel, des vœux aux élus, des vœux aux collectivités, des vœux aux conseils de quartiers, des vœux aux associations...

Tous les édiles tiennent absolument à avoir leur place sur la photo et réciter un petit discours devant leurs électeurs… Mais, tout cela a un coût pour les contribuables ! voir la suite 

Pour donner une suite pratique aux bons vœux des élus locaux et afin de ne pas décevoir chaque citoyen et habitant de la suite dans l'année .... "la désagrégation constante de leurs situations sociales, écologiques et économiques" ;  une solution  doit être trouvée pour que les années ne deviennent  de plus en plus mauvaises  pour une majorité croissante.  Le reste de l'année après cette tradition du rituel annuel de Bonne Année , nous pouvons constater que le manque d'outils de communication coopérative dans le village disparaît progressivement. La réalisation pratique d'une communication Démocratique devient un besoin essentiel et prioritaire en étroite collaboration avec tout un village sinon le développement de  l'exclusion de l'information et de la mise en relation citoyenne persistant ne permettra pas la création d'entreprises de biens communs adaptées au développement durable. Ce développement durable porté par une minorité de décideurs ne sera qu'une illusion de plus prolongeant le soutien d'entreprises n'ayant jamais eu d'engagement pour la de réflexion de l'innovation  d'un village, d'un territoire par la transition démocratique, économique et écologique .... 

Un espace de réflexion permettant de réunir, citoyens engagés de la société civile, élus décideurs et habitants  est indispensable pour définir la différence: entre les biens communs organisés pour  l'avenir des habitants et les intérêts privés groupusculaires. Ce moyen pratique pour construire l'évolution de la Démocratie Economique évitera la mort progressive d'un village, d'un territoire par l'organisation d'un ensemble de réflexions réellement coopératives . Une coopérative de l'information alliant le numérique , le papier ( lettre personnalisée à tous les habitants  ) et une radio libre permettant un forum aux entreprises de biens communs ou leurs projets est  nécessaire dans un village qui aura la conscience d'éviter l'exclusion progressive de l'information et de la mise en relation. Cet espace coopératif citoyen de l'information et de la mise en relation agira en prévention d'une faillite collective en évitant le  développement des investissements publics  de projets devenants inutiles pour l'avenir de toute la collectivité.

Les transitions partant d'une information coopérative et de réflexions démocratiques et économiques seront capables d'assurer la construction durable de la vie économique avec des entreprises de biens communs; ces entreprises  éviteront la faillite des entreprises SOLITAIRES subventionnées et de tout un village,  en valorisant en priorité  le développement durable de la collectivité s'appuyant sur les trois piliers fondamentaux SOLIDAIRES  : social-écologie et économie-démocratique inversera la tendance du développement de la dette publique.

S.O.S Maires - Autonomie et résilience des communes rurales

Nous pensons que les Maires des communes rurales doivent prendre en compte la possibilité d’un bouleversement radical même passager et des conséquences qui en découleraient au niveau de la gestion de leur commune.
Au-delà de ce risque nul ne peut nier le besoin d’une transition vers des économies plus localisées, et donc de communes plus  autonomes..
Les bassins économiques créés par les Maires peuvent répondre à ces besoins de sécurisation  !

Vous êtes un Maire rural conscient de cette problématique, alors ce site vous est destiné et n’hésitez pas à prendre conseil pour autonomiser l’ensemble des services et équipements nécessaires au bon fonctionnement de votre commune ainsi que ceux qu’il vous sera nécessaire de mettre à disposition d’un nombre de citoyens supplémentaires le cas échéant. suite 

« Nos territoires se dégradent et la France ne peut être détruite sous l'emprise des finances étrangères .....voir la vidéo d'Hervé Juvin

Aborder la tri-articulation sociale pour éviter de subir la répétition des mêmes conséquences découlant des mêmes causes - L'économie, le juridique, le spirituel - 1er épisode, "L'argent et l'économie", en accès libre voir la suite

Pourquoi des groupes de réflexion « Démocratique&Economique évolutifs pour une tri-organisation sociale » inverseraient le développement de la dette publique ?

Les consommateurs&contribuables associés sont les premiers touchés à la base pour payer des projets et services qui ne répondent pas à leurs besoins essentiels et prioritaires. Ce sont donc les premiers concernés à éviter de payer des services évitant  le gaspillage et ainsi économiser . Si le gaspillage était réglé par le haut , tout irait pour le mieux en bas . Nous pouvons comprendre que certains consommateurs&contribuables associés peuvent être scandalisés lorsqu'ils prennent conscience que des subventions publiques sont distribuées à des entreprises groupusculaires n'ayant d'autres intérêts que de servir le prolongement d'intérêts privés au service des mêmes puissances industrielles qui polluent, créent le chômage et l'insécurité sociale depuis plusieurs décennies .

Comment des services de biens communs pourront-ils être financés pour des intérêts collectifs d'un village , d'un territoire , si les « Conseils Municipaux » sont composés par des personnes qui avouent ne pas avoir d'idées de projets de développement d'un village ? Pourquoi ces conseillers sont-ils présents dans ces instances de prises de décisions? D'où viennent les projets qu'ils servent sinon de ceux qui les dirigent d'en haut ? 

Un moyen efficace d'éviter le gaspillage alimentaire. Former des espaces pour définir pour qui et pourquoi nous produisons. Exemple des Paysans des Baronnies

Présentation et vidéos

Paysans des Baronnies est une association qui rassemble depuis une dizaine d'années des agriculteurs, distributeurs et consommateurs afin de promouvoir la production, la distribution et la consommation d'aliments de qualité dans les Baronnies, un très beau pays situé au nord des premiers contreforts des Pyrénées. Son but est de mettre à la disposition du plus grand nombre de consommateurs la meilleure nourriture possible, provenant de fermes recherchant la biodiversité, dans une nouvelle économie permettant les prix les plus justes pour tous.

Au cours de rencontres ouvertes à tous (selon la démarche de l'économie associative), se déroulant sur le territoire, différents contrats sont élaborés :

  • Par ceux qui produisent;

  • Par ceux qui distribuent;

  • Par ceux qui consomment la production. Voir la suite

 

Penser la gouvernance évolutive du meilleur ou quelle démocratie voulons-nous ?

Ne plus subir la gouvernance du pire avec son lot répétitif de conséquences catastrophiques demande de construire la pensée de la gouvernance évolutive du meilleur .

Démocratie Participative ou Évolutive? voir la suite 

 

Eudes Baufreton sur Sud Radio « les subventions engloutissent des milliards d’euros »

Subventions aux associations, épargne, argent public... Eudes Baufreton, directeur de Contribuables Associés, était l'invité d'André Bercoff dans son émission du mercredi 20 décembre 2017 sur Sud Radio.

"Les #maires souffrent de la baisse des dotations... Mais si ils dépensaient moins, par exemple dans les #RondsPoints ou la fonction publique territoriale, ils ne s'en rendraient pas compte" @eudes_baufreton @contribuables invité de @andrebercoff lire la suite 

Management; et si on faisait le ménage?
"La multiplication des chefs de projet est une catastrophe managériale majeure", affirme le sociologue François Dupuy  lire la suite 

Autoconsommation photovoltaïque- Toujours des mensonges

L’autoconsommation photovoltaïque a beau n’être qu’un mirage pour les particuliers, elle a les faveurs du public. Les réseaux de commerciaux sans scrupules se sont donc jetés sur ce nouveau créneau. Gare aux arnaques. suite 

Salarié dans l'associatif , l'engagement rémunéré 

Publié le 3 mars 2014

Bosser dans une asso, qu'est-ce que ça change ? Peu de choses en termes pratiques, mais énormément sur le plan du rapport au travail.

Dans le secteur associatif, il n’y a pas que les bénévoles. On le sait peu, mais les associations emploient beaucoup en France. «Un million de salariés, soit plus que les transports et la construction», affirme Jacques Malet, président fondateur du réseau d’experts Recherches et Solidarité. voir la suite 

Les vélos en libre-service, une double « tragédie des communs »

Plutôt que de chercher à expliquer ces phénomènes par un déficit de sens civique, il paraît plus intéressant de se tourner vers le concept de « tragédie des communs ». Ce qui est arrivé à la société Gobee pourrait révéler la difficulté à faire émerger des biens communs dans les espaces urbains tels qu’ils sont aujourd’hui gérés par la puissance publique ou investis par le marché. suite