Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Infos à la Une

site internet montauban

Le travail, le chômage et la mort. Quelle liberté donner au travail ?

Arbeit macht frei est l'expression allemande signifiant « le travail rend libre »...

On entre dans Auschwitz I sous la fameuse porte pernicieusement surmontée de l'inscription Arbeit macht frei (le Travail rend libre). ( voir la suite

" Ne pas oublier le passé pour co/construire un avenir juste et équitable " 

« Le travail rend libre » : plus qu’une provocation

Jacques Richaud revient dans ce texte sur une phrase prononcée par Nicolas Sarkozy. « Le travail, c’est la liberté », a proclamé l’actuel président de la République durant sa campagne. Un slogan qui n’est en rien innocent, estime l’auteur, car nul ne peut imaginer que Sarkozy lui-même et ses conseillers en communication soient ignorants de l’utilisation historique d’une phrase très voisine : « le travail rend libre » (Arbeit macht frei) au lieu et au temps le plus sombre de l’histoire humaine du vingtième siècle.  ( lire la suite

Si nous voulons éviter le développement durable des échecs entremêlés aux catastrophes sociales, nous devons réfléchir à éviter que la sphère de l'Etat n'envahisse pas en permanence celle de la culture et de l'économie .

L’Etat, les Peuples et l’Individu” 
L’Etat moderne et sa forme romaine : code civil et Napoléon... Impossibilité structurelle des différents peuples à vivre ensemble dans un Etat de type unitaire. Woodrow Wilson et son concept d’autodétermination des peuples. Un organisme social tri-articulé permet une vie harmonieuse entre différents peuples sur un même territoire. L’homme est-il un loup pour l’homme ? La Tri-articulation trouve la forme sociale adéquate pour le développement de l’âme de conscience. Petits pas possibles vers la Tri-articulation sociale. (Lire la suite )

Le néolibéralisme est un fascisme

Manuela Cadelli, présidente de l’Association Syndicale des Magistrats
Mis en ligne jeudi 3 mars 2016 mais toujours d'actualité

La carte blanche de Manuela Cadelli, présidente de l’Association syndicale des magistrats.

Le néolibéralisme est cet économisme total qui frappe chaque sphère de nos sociétés et chaque instant de notre époque. C’est un extrémisme.

Le fascisme se définit comme l’assujettissement de toutes les composantes de l’État à une idéologie totalitaire et nihiliste.

Je prétends que le néolibéralisme est un fascisme car l’économie a proprement assujetti les gouvernements des pays démocratiques mais aussi chaque parcelle de notre réflexion. ( lire la suite)

C'est l'incompétence à reconnaître la liberté de la culture des peuples et la fraternité dans le monde économique qui a conduit l'Etat nazi aux pires horreurs dans le monde durant la seconde guerre mondiale.  

IG Farben-Monsanto-Bayer- ces usines qui ont fait ou qui continuent à faire de la mort une économie.

Dans les camps de la mort la doctrine nazie s'impose comme règle , l'humain n'est plus qu'une marchandise : une matière à exploiter pour l'économie de guerre de la nation allemande tandis que le travail devient forcé et obligatoire. N'y aurait-il pas un fil secret spirituel ( voire financier) avec la mort infligée dans ces usines d'hier et celles imposant l'économie dominante d'aujourd'hui ? Une doctrine héritée du nazisme est-elle aux commandes de cette économie? L'économie dominante actuelle n'enferme-t-elle pas le consommateur-cobaye dans un système de la mort dans lequel : armes de guerre, malbouffe et produits chimiques pharmaceutiques ont une même origine financière bien confuse ? Un système qui nous vend une liberté mais en nous rendant dépendant nous conduit à la maladie du corps, de l'âme et de l'esprit.

Aujourd'hui le travail ne manque pas , mais l'emploi ( travail rémunéré se raréfie) , le chômage devient une épidémie dans le corps social.

Comme la doctrine nazie «  le travail rend libre », l'économie des grands lobbies impose un travail bénévole à vie comme seule liberté ( si l'on considère que la liberté doit être en accord avec des principes éthiques et moraux à conquérir ) . Aujourd'hui face au pouvoir de la finance qui subventionne avec le soutien des politiques corrompus « mort et destruction » le travail bénévole est la seule résistance possible face à une dictature indestructible qui sait s'adapter aux époques.

Mais le travail bénévole ne donne pas de revenu et ce dernier n'existant plus parce qu'il a été confisqué par une économie mortelle et prédatrice,  est à reconquérir . Comment les biens communs trouveront-il un revenu capable de libérer le travail de la doctrine découlant du dogme de la mort tout en évitant à l'épidémie du chômage, de la misère et du terrorisme de se répandre continuellement dans la société ?

L'économie capitaliste « libérale » mondialisée s'appuie sur des contre-valeurs telles que :

  • la compétition et l'exploitation du travail au coût le plus bas voire les travaux forcés, la destruction des ressouces naturelles, le non respect de la vie sous ses formes les plus divers....

  • contribue au développement de la destruction de l'emploi c'est à dire du travail rémunéré. En prolongeant l'expérimentation des méthodes nazies dans les camps de la mort , cette économie « libérale » s'oppose continuellement aux moyens et aux outils qui permettront à installer durablement une Economie à Valeurs Ajoutées Humaines tout en étant responsable du chômage et  de toutes les conséquences criminelles qui résultent de cette nouvelle dictature. Tout travail mérite un revenu. 

Dans cette conférence le philosophe et économiste : Michel Laloux propose un autre modèle de banque , plus les espaces de réflexions sont ouverts plus les idées innovantes peuvent circuler
 
Pour une économie au service de la société.
Le réseau Financité (Belgique) a invité Michel Laloux pour une série de conférences sur le thème Révolutionner la monnaie. La vidéo que vous allez voir a été enregistrée à Soignies le 3 décembre 2015. ( voir la vidéo
 
A la suite de la conférence Révolutionner la monnaie, Michel Laloux s’est entretenu avec les participants. Plusieurs questions ont été abordées :
- Comment créer le modèle de banque proposé ? ( suite
 
Pourquoi repenser le fonctionnement de la banque ?
 
Michel Laloux: «Les banques centrales sont un anachronisme»
L’économiste franco-suisse Michel Laloux analyse la crise du franc fort en Suisse. Il propose des solutions pratiques, novatrices et… décoiffantes pour assainir l’économie du pays. Entretien
Il y a quelque chose d’indécent à faire autant d’argent avec de l’argent.» Cette phrase du financier milliardaire George Soros résume l’une des caractéristiques les plus méconnues de la pensée économique actuelle, à savoir le fait de considérer la monnaie comme une marchandise, que l’on peut stocker, vendre et qui peut «rapporter». ( lire la suite)  
 

Principes de la Démocratie Évolutive

1. Une gestion des affaires publiques par la société civile

La Démocratie Évolutive permet à chacun de développer une citoyenneté créative, favorisant l'émergence de nouvelles formes sociales lesquelles deviennent le reflet des aspirations individuelles et collectives, à un moment donné. Ces formes sociales sont évolutives, à la mesure de la mobilité et de la créativité des citoyens.

2. La fin des réformes par le haut ( lire la suite

Enquête et articles concernant : IG Farben-Monsanto-Bayer- ( à méditer pour acquérir la liberté individuelle et collective)

«Procès» Monsanto : Théo, 9 ans, opéré 50 fois… et les autres

Ce week-end à La Haye, le géant des OGM et pesticides était au centre des débats d’un tribunal citoyen non reconnu mais avec de vrais juges et de vraies victimes.

Un gros cœur rouge est imprimé sur son haut noir. Elle est grande, se tient droite, elle s’avance à la barre, prend une profonde inspiration et se lance : «C’est un honneur d’ouvrir la longue marche des victimes de Monsanto. ( lire la suite

Biocoop soutient le Tribunal Monsanto : et si les fruits et légumes étaient devenues des armes ?

Parce qu’en France, 58 894 tonnes de pesticides sont déversées sur eux chaque année. Une partie des produits chimiques constitutifs des pesticides affectent donc la plante.

Que l’on soit consommateur ou producteur, notre santé est directement touchée, en plus de notre planète. Pollution des sols, de l’air à cause de l’utilisation massive de pesticides et d’engrais d’origine pétrochimique, de l’élevage intensif, des monocultures…tout cela entraîne ce que l’Organisation Mondiale de la Santé appelle les maladies chroniques : cancer, maladies cardio-vasculaire, diabète, etc…( lire la suite

IG Farben, fin d'une page noire de l'Allemagne.

Le groupe chimique, producteur du gaz mortel utilisé dans les camps nazis, a été placé en liquidation judiciaire.

La survivance, après la guerre, de IG Farben in Abwicklung, l'entreprise chimique productrice du gaz Zyklon B utilisé dans les camps de la mort, représentait un scandale, y compris aux yeux de nombreux Allemands. Cinquante-huit ans après l'effondrement du régime nazi, coupable de la mort de 6 millions de juifs en Europe, le conglomérat chimique vient enfin d'être placé en liquidation judiciaire, refermant ainsi l'un des épisodes les plus sombres de l'histoire allemande. ( lire la suite

Bayer AG est une société chimique et pharmaceutique fondée en 1863 à Barmen

(aujourd'hui partie de Wuppertal) en Allemagne, notamment par Friedrich Bayer et Johann Friedrich Weskott, dont le siège social est à Leverkusen, Rhénanie-du-Nord-Westphalie en Allemagne.

En 1899, Bayer dépose le brevet et la marque de l'aspirine, sous la dénomination d'Aspirin. Cependant, l'entreprise perd ce brevet à la suite de la Première Guerre mondiale et du traité de Versailles, stipulant que la marque et le procédé de fabrication entrent dans le domaine public dans un certain nombre de pays (France, États-Unis, etc.).

Bayer devient ensuite une partie d'IG Farben, un conglomérat d'industries chimiques allemandes créé dans les années 1920.

Au début des années 1950, dans la cadre de la politique de dénazification, le groupe industriel IG Farben est démantelé en plusieurs sociétés distinctes, dont l'entreprise Bayer, BASF et Agfa2. ( lire la suite

L'abréviation IG Farben désigne la société allemande fondée le 1er janvier 1925 sous le nom de IG-Farbenindustrie AGnote 1.

Une « petite IG », par opposition à l’IG de 1925, a été fondée en 1905 par rapprochement concerté des sociétés chimiques BASF, Bayer et Agfa. Un conseil de gestion commun fut créé, mais chacune des sociétés conserva son identité propre.

Durant la guerre, IG Farben soutient le gouvernement nazi qui veut l'associer dès 1940 à l'Ordre économique nouveau, en lui permettant de bénéficier d'une main d'œuvre peu chère (début 1941, IG employait 12 360 étrangers, dont 2 162 prisonniers de guerre 6) et d'un « bloc économique allant de Bordeaux à Sofia »7, et tout en poursuivant une stratégie de cartel visant à dominer le marché mondial de la chimie des colorants de l'après-guerre8.

De 1939 à fin 1941, IG Farben réclame peu de travailleurs étrangers et/ou forcés, puis de 1942 à fin 1944, il en demande de plus en plus (plus que la moyenne des autres industries allemandes), alors que le groupe concentrait sa production en Allemagne centrale et de l'est moins peuplée. Même dans ses usines de Leverkusen et Hoechst situées plus à l'ouest et utilisant le plus de civils salariés, IG farben dépassait la moyenne allemande de 7,1 % de travail forcé avec des taux de 36,4 % à 29,3 %11.

Les dirigeants d’IG Farben sont jugés par un tribunal américain en 1947 à Nuremberg ; certains sont reconnus coupables de crimes de guerre et condamnés à des peines de prison18. En partie dans le cadre de la dénazification, la société est dissoute par décret en août 1950, et démantelée en 1952 en douze sociétés héritières, dont Agfa, BASF, Hoechst, Bayer AG et Dynamit Nobel. Une nouvelle société, IG Farben in Abwicklung (« IG Farben en dissolution »), est créée afin de régler des contentieux juridiques en cours. Celle-ci est dissoute à son tour en 2003.

Le siège social d’IG Farben, construit à Francfort-sur-le-Main par l'architecte Hans Poelzig et qui était considéré, en son temps, comme étant le bâtiment le plus moderne d'Europe, fut récupéré intact par les Américains en 1945. Il abrita jusqu’à la chute du Mur de Berlin le quartier général des forces américaines en Allemagne. Après leur départ, il a été entièrement rénové et transformé en un campus, celui de l'Université Johann Wolfgang Goethe.

Une controverse relative à la direction de l'entreprise durant la période nazie perdure : plusieurs hommes d'affaires américains, dont Edsel Ford, Henry Ford, Walter Teagle, C.E. Mitchell, Paul Warburg et W.E. Weiss, ont joué un rôle essentiel dans le développement d'IG Farben19. ( lire la suite

Quand la firme Bayer achetait "des lots de femmes " à Auschwitz

Au début du mois août, le groupe pharmaceutique et chimique allemand Bayer a retiré de la vente un de ses médicaments contre le cholestérol. Associé à un autre remède, il aurait provoqué la mort de plus de 50 personnes dans le monde.
La présence du nom de cette firme à la une de l'actualité éveille de pénibles souvenirs.
Sous le régime nazi, Bayer, filiale du consortium chimique IG Farben (1), procéda en effet à des expériences médicales sur des déportés, qu'elle se procurait dans les camps de concentration en particulier.
Nous avons retrouvé dans le numéro de février 1947 du Patriote Résistant les extraits de cinq lettres adressées par la Maison Bayer au commandant du camp d'Auschwitz. Elles étaient publiées dans un article traitant de quelques-uns des méfaits des industriels allemands sous le nazisme - alors que leur procès était instruit par le tribunal de Nuremberg. ( lire la suite )

La firme Bayer demandait à la direction d'Auschwitz "un lot de femmes saines"

Comme pour le bétail, rien ne devait se perdre. Les vêtements et les biens que les déportés apportaient avec eux étaient récupérés avant d'être triés et récupérés pour les besoins de la nation allemande. Les dents en or prises sur les cadavres étaient fondues en lingots: les prothèses dentaires auraient ainsi fourni 17 tonnes de métal précieux. Les cheveux étaient utilisés comme toile de crin ou rembourrage pour des matelas. Ils étaient vendus au prix de 0,50 mark le kilo aux usines de feutre Alex Zink près de Nuremberg, selon le site internet Université Tangente. Les os calcinés étaient récupérés pour la fabrication d'engrais ou de phosphate. De la peau humaine aurait par ailleurs été utilisée pour faire des lampes et de la graisse pour faire du savon.

Le système concentrationnaire, très méticuleux, poussait ainsi jusqu'au bout sa logique: celle de l'horreur.
 ( lire la suite

CGB Coordination gegen BAYER- Gefahren/Coalition against BAYER- Dangers 

BAYER organise des célébrations coûteuses pour célébrer son 150e anniversaire le 16 juillet 2013 à Cologne, en présence de la Chancelière Merkel, mais les nombreux crimes de la compagnie sont totalement passés sous silence dans toutes les publications commémoratives. Au lieu de reconnaître sa responsabilité dans le travail forcé, les gaz toxiques et les produits pharmaceutiques ayant causé des décès, l'histoire de la compagnie l'ignore complètement. La Coalition contre les méfaits de BAYER a introduit des contremotions pour la réunion des actionnaires afin d'éclairer la face obscure du passé de BAYER. ( lire la suite

Pacte avec le diable - USA et 3ème REICH

Pacte avec le diable, est un documentaire (0h53) qui enquête sur les relations entre les Etats-Unis et le régime nazi d'Hitler lors de la Seconde Guerre mondiale, de l'implication des banques et industries américaines, et de cette période noire de notre histoire, l'Holocauste, qu'ils connaissaient déjà dès le début. ( lire la suite )

Le documentaire " VAXXED" :Des millions d’Américains ouvrent les yeux !

Présentation du film à Roseville par Laura Hayes, 1er août 2016

Merci à vous tous d’être venus si nombreux ! Je voudrais d’emblée vous avertir que je ne vais pas mâcher mes mots ce soir. Il est possible que si davantage de personnes averties n’avaient pas mâché leurs mots au cours des années qui ont précédé, la santé de mes enfants n’aurait pas été endommagée par les vaccins. Un de mes enfants est maintenant handicapé à vie.

Je vous remercie tout spécialement d’être venus ce soir parce que ce seront des gens comme vous et moi…des Américains informés, concernés par les valeurs d’éthique et de principes qui vont dévoiler au monde l’horrible vérité qui concerne les vaccinations ( lire la suite

Travail mortel

Cet été, le procureur de la République de Paris a demandé le renvoi devant le tribunal correctionnel pour harcèlement moral ou complicité de sept anciens dirigeants de France Télécom. Ils devraient donc rendre des comptes à la justice sur la vague de suicides qui a frappé l’opérateur téléphonique lors d’un plan de restructuration. Pour la première fois, on devrait avoir un procès pénal mettant en cause, non pas un petit chef tyrannique, mais les dirigeants d’une entreprise du CAC 40 qui avaient mis en place un management intentionnellement délétère. ( lire la suite

Vaccins : Pas de raisons d'en avoir peur !

Philippe David dit ce qu'il pense et vous affronte sur le terrain des idées. Chaque jour, notre journaliste redevient un citoyen comme les autres. Il prend position, fait des choix et affronte deux invités en désaccord avec lui.Qui va l'emporter ? Philippe ou ses invités ? C'est vous qui décidez. 

Réagissez au 0 826 300 300, sur le Facebook Sud Radio et sur twitter Sud Radio. (écouter l'émission

Quand l'Etat n'est plus capable d'assumer , la société civile doit réagir

Le Sénat a une idée pour faire baisser le chômage : moins compter les chômeurs !

Cela ressemble à du Ionesco. Les politiques pour lutter contre le chômage ont échoué. Les sénateurs, droite et gauche confondus, proposent un remède : changer la méthode comptable des demandeurs d'emploi. ( lire la suite

Poids de l’État : comment votre argent est gaspillé

Dénoncer le poids de l’État, c’est bien, mais c’est insuffisant : encore faudrait-il regarder de plus près où va l’argent et qui décide de sa destination. Une réforme qui serait trop délicate ? En savoir plus sur 

Respect : ce sont ces héros de la résistance qui ont sû garantir une liberté pour notre génération, aujourd'hui cette liberté nous échappe et nous devons réagir pour les générations futures.

La résistance s'organise - 1941-1942 : Les Combattants de l'ombre

La Résistance s'organise, est un documentaire (0h51) de la série Les Combattants de l'ombre, qui revient sur l'histoire des résistants lors de la Seconde Guerre mondiale en Europe, avec les récits des témoins, lorsque des organisations se constituaient pour chercher le contact avec les Alliés, et quand le IIIe Reich envahit l'Union Soviétique. ( lire la suite

Résister: c'est créer

"Celui qui ne se rend pas aura toujours raison sur celui qui se rend" . Charles Péguy

La résistance en France: son histoire, son organisation, ses méthodes.

Pourquoi certains deviennent résistants et d'autres pas ? ( lire la suite)

Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui ( lire la suite)
 

En 1940, la guerre européenne devient mondiale. A partir du chaos en France , des réseaux de Résistance commencent à se construire.

Aux Glières, l’héritage des résistants est une arme moderne.

C’était il y a 70 ans. En mars 1944, le Conseil national de la Résistance (CNR) adoptait son programme politique. Onze jours plus tard, les maquisards affrontaient pour la première fois les forces nazies et vichystes sur le plateau des Glières (Haute-Savoie). Un site magnifique qui, non content d’évoquer la Résistance, l’incarne chaque année depuis 2007 avec le rassemblement des Citoyens résistants d’hier et d’aujourd’hui (Crha). lire la suite

Pourquoi les dirigeants empoisonneurs de la nourriture, de l'air et de l'eau sont-ils en liberté , ne sont-ils pas la cause des crises sociales sur la Planète ? ( lire la suite)

 

site internet montauban