Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Infos à la Une

site internet montauban

Résister: c'est créer

"Celui qui ne se rend pas aura toujours raison sur celui qui se rend" . Charles Péguy cliquer ici

La résistance en France: son histoire, son organisation, ses méthodes.

Pourquoi certains deviennent résistants et d'autres pas ?

Des historiens avouent ne pas savoir répondre à la question. En trois semaines, la France s'effondre son armée et son gouvernement sont anéantis, l'administration française n'existe plus. La capitulation du gouvernement de Vichy avec l'Allemagne voire même la coopération pour une certaine idée de l'Europe auront des conséquences directes sur des milliers de Français. La mise en place du STO ( Service du Travail Obligatoire) est imposée par l'Allemagne nazie au gouvernement de Vichy pour compenser le manque de main d'oeuvre dû à l'envoi des soldats allemands sur le front russe. Un total de 600 000 à 650 000 travailleurs français furent acheminés vers l'Allemagne entre juin 42 et juillet 44. La France fut le troisième fournisseur de main d'oeuvre forcée du Reich après l'URSS et la Pologne et le pays qui lui donna le plus d'ouvriers qualifiés pour produire l'armement.

appel_de_gaulleDès le début de la servitude , des Français se révoltent , se sentant humiliés d'être obligés de  servir l'idée d'une grande Europe imposée par la force industrielle des armes. Ces engagés n'ont jamais entraînés des foules, mais devant la nécessité, la population participe. Ce sont des aides venant au bon moment: une porte qui s'ouvre, une mise en relation viennent soutenir " ces armées de l'ombre".

Au début, la Résistance commence par des actes isolés, puis des groupes se forment des idées se croisent pour construire à partir du néant des réseaux en marchant d'où Résister c'est créer. Des prisonniers s'échapperont d'Allemagne pour rejoindre les maquis.....

 La Résistance Française voir la vidéo

 

La Résistance le sourd grondement d'un peuple voir la vidéo 

Aux Glières, l’héritage des résistants est une arme moderne

C’était il y a 70 ans. En mars 1944, le Conseil national de la Résistance (CNR) adoptait son programme politique. Onze jours plus tard, les maquisards affrontaient pour la première fois les forces nazies et vichystes sur le plateau des Glières (Haute-Savoie). Un site magnifique qui, non content d’évoquer la Résistance, l’incarne chaque année depuis 2007 avec le rassemblement des Citoyens résistants d’hier et d’aujourd’hui (Crha). lire la suite 

Que nous a laissé socialement la Résistance Française  ?

Les jours heureux : une belle histoire qui n'a jamais été racontée

En ces temps où l'on nous raconte tous les jours que les états sont endettés ( mais à qui la faute? ),  précarité et chômages se développent conséquences de ces dettes. Sont-elles des fatalités irréversibles  ?  Rappelons qu'après l'Europe en ruines suite de la guerre de 1939-45 et ces millions de morts … ( beaucoup d'entre-nous ont des parents ayant vécu ces grands moments difficiles); cette histoire a permis à de nombreux êtres humains de sortir de la misère.

Entre mai 1943 et mars 1944, sur le territoire français occupé, seize hommes appartenant à tous les partis politiques, tous les syndicats et tous les mouvements de résistance vont changer durablement le visage de la France. Ils vont rédiger le programme du Conseil National de Résistance intitulé magnifiquement « Les Jours heureux ».
Ce programme est encore au cœur du système social français puisqu'il a donné naissance à la sécurité sociale, aux retraites par répartition, aux comités d'entreprise etc....
Les Jours heureux : une belle histoire qui n'a jamais été racontée …..voir bandeannonce du film ici 
Pourquoi cette histoire ne pourrait-elle pas se revivre encore aujourd'hui ?

L'Europe n'existe pas elle se construit cliquer ici

L'Europe que nous ne voulons pas , l'Europe que nous voulons cliquer ici

S'organiser face aux envahisseurs d'aujourd'hui : la misère et l'économie de prédateurs

L'association Lien en pays d'OC propose un service de projection de films suivi d'un échange coopératif d'idées( dans la proximité de Caylus) .

L'association Lien en Pays d'OC propose des projections de films avec échanges à la suite, pour favoriser le lien à un projet collectif de résistance et de développement-équilibré face aux prédateurs spéculateurs .

Vous pouvez nous contacter au 05 63 67 02 36 ou par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour la projection d'un film de votre choix . Conditions : un minimum de 6 participants.

Les films proposés

  • Misère de misère ou une économie de prédateurs .

Ce documentaire montre qu'il existe une coalition tacite entre les politiques des pays riches et leurs alliés des pays émergents, les sociétés multinationales et le système bancaire pour construire un monde à leur façon.

      • La désobéissance Civile : respiration de la démocratie ou l'envol des oiseaux

Des autruches, où ça ? Aspect existentiel juridique. Une longue histoire. Civile et civique. Loi juste, loi injuste. Conditions de la désobéissance civile. Obscurantistes, les faucheurs volontaires ? La technologie jusqu'où ? Le fric des uns, le pain des autres . Et si la désobéissance civile était un droit. Et demain quelle société voulons-nous ?

      • La marche des gueux

Gandhi avait réussi à mettre le colonisateur à la porte. Mais ce dernier est revenu par la fenêtre....2 Octobre 2008 25 000 paysans sans terre se rassemblent à Gwialor en Inde , pour une marche dans d'un mois à travers le pays. Leur but le parlement de New-Delhi.

  • Cent mile et une victoires pour le monde : la marche de Jan Satyagraha 2012

2 Octobre 2012. Cinq après Janadesh, leur première marche, les paysans sans terre du syndicat Ekta Parishad se retrouvent à Gwalior en Inde pour rejoindre Delhi la capitale .

Ils devaient être 100 000 pour réclamer leurs droits à la terre, l'eau, les ressources. Ils seront 35 000 sur place mais des millions dans les villages indiens à l'écoute de ce rendez-vous avec l'histoire.

 

  • Le Titanic apicole : la terreur pesticide

Les abeilles transhument vers le néant. Les abeilles désertent par centaines de milliards. Les ruches se vident enmoins d'une semaine. C'est une catastrophe, qui s'annonce d'amplitude planétaire, car les abeilles pollinisent 40 % des cultures agricoles et une grande partie de la flore naturelle.

- Les blés d'or : un film sur les rencontres des paysan-boulangers.

Un groupe de paysans de boulangers, de chercheurs et de diététiciens se rencontrent chez Nicolas Supiot et Jean-François Berthelot. Ils nous donnent en spectacle l'art de faire du pain, et expérimentent des variétés de blé quasiment disparues .

  • OGM : la grande illusion . Pour la première fois 10 scientifiques nous livrent leurs analyses.

  • OGM c'est quoi ? Un documentaire mis à la disposition du consommateur

  • Bayèrèmanishi . L'émergence du débat public sur les OGM en Afrique .

  • La fin des haricots ? « Que mettrons-nous demain dans nos assiettes ? Et savons-nous vraiment ce que y mettons aujourd'hui ?

  • La double face de la monnaie . Un film de plus en plus d'actualités. L'argent est une drogue ...Nous devons guérir de cette obsession. L'argent est devenu la valeur centrale de nos sociétés. Comme une drogue, les individus toujours à sa recherche, craignent d'en manquer. Beaucoup sont prêts à faire n'importe quoi pour s'en procurer.

  • Rejoignez l'association Lien en Pays d'OC sur Facebook ici

 Information complémentaire

  • Viva Favela : une riche expérience dans les favelas d'un travail coopératif entre les associations de la Société Civile et les institutions . Plus de 47 banques de micro crédit ont été créées , mais rien n'a été facile......

  • Voir http://www.michel-lafon.fr/livre/732-Viva_Favela.html

site internet montauban