Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Infos à la Une

site internet montauban

Le miracle de la lacto-fermentation.

Conserver des légumes pendant des mois, sans apport d'énergie extérieur (cuisson, congélation...) et sans aucun agent de conservation; le tout, en gardant intactes la fraîcheur et les vitamines, voire améliorer la qualité nutritive des légumes, voici donc le miracle de la lacto-fermentation.

C'est un procédé si simple et si efficace qu'il est naturel de s'étonner du fait qu'il soit presque tombé dans l'oubli. Sans parler des saveurs qui sont renforcées et exhalées, comme pour le citron utilisé dans les tajines. S'il est tombé dans l'oubli c'est que, rappelons-le les bactéries nommées streptococcus et Bacillus peuvent être dangereuses. Ainsi le lait cru est porteur et transmetteur de la tuberculose et c'est pourquoi bien que son utilisation dans les dérivés laitiers et la fermentation soient porteurs de bienfaits, les normes comme la stérilisation ont pris le dessus. Évidemment trouver un équilibre avec des règles d'hygiène ainsi que des tests seraient peut-être plus approprié que l'oubli de la fermentation et du lait cru. La stérilisation s'est répandue à une période où les mesures d'hygiènes n'étaient pas aussi faciles à mettre en place qu'aujourd'hui et où des infections à bacilles et streptocoques entraînaient trop fréquemment la mort. Aujourd'hui encore certaines souches sont résistantes. Il convient donc d'être vigilant.

Les cornichons et la choucroute sont les légumes lacto-fermentés les plus populaires.

voir La conservation des aliments   par la lacto-fermentation lire la suite 

Comment conserver ses légumes avec la lacto-fermentation ?
Par écoconso


La lacto-fermentation permet aux débutants de faire facilement leurs conserves maison de légumes et de fruits de saison.
La lacto-fermentation, c'est la méthode fiable et facile pour conserver ses légumes et leurs vitamines. Cette technique de conservation utilise l’acidité. Toute la beauté du procédé vient du fait que l’acidité se fait toute seule. L’idéal quand on débute dans les conserves maison !
On fait fermenter des légumes en bocal, dans leur propre jus ou dans une saumure, en ajoutant en général du sel.
Quels sont les légumes adaptés à la lacto-fermentation ?
Tous les légumes sont lacto-fermentables. Les fruits le sont aussi[1], mais ils seront acides à cause de la fermentation lactique. Et comme on préfère souvent des fruits doux et sucrés, on utilise en général d'autres méthodes de conservation.
Matériel nécessaire pour préparer une conserve par lacto-fermentation  voir la suite

Groupe de "fermenteurs" et de "fermenteuses" amateurs ou confirmés, passionnés par la conservation des aliments par lacto-fermentation (au sel), ou avec du vinaigre, du sucre, de l'alcool, etc.
Echanges de procédés, de tours de main, de recettes diverses et variées. groupe sur facebook 

 

Lacto-fermentation et autres méthodes de conservations des légumes cliquer ici

Conservation des légumes par fermentation lactique

La conservation par fermentation lactique consiste à favoriser le développement des bactéries lactiques. Ces bactéries produisant de l’acide lactique, le milieu s’acidifie progressivement et empêche la prolifération des autres micro-organismes, notamment les micro-organismes pathogènes ou indésirables comme les moisissures.
La lacto-fermentation des légumes se déroule en trois phases lire la suite

 légumes en bocaux  

On me demande souvent la recette et des explications sur la lacto-fermentation. C’est une méthode très ancienne pour conserver les légumes. Ils sont plongés, crus, dans de l’eau salée, et se conservent ainsi des mois, voire des années. Le grand avantage, par rapport à une conserve traditionnelle : ils gardent donc toutes leurs propriétés nutritionnelles et, mieux, ils en développent de nouvelles !

lire la suite

Les bocaux sont à la mode, profitons-en. On fait des pickles, alias légumes lacto-fermentés cliquer ici

Pots à choucroute cliquer ici

ça bouge avec Liens en Pays d'Oc !

  • 1
  • 2
  • 3

Penser autrement pour tra…

Penser autrement pour travailler coopérativement dans le secteur Caylus et ses alentours

Penser autrement pour travailler coopérativement et  entreprendre durablement Après avoir participé avec le réseau national à diffuser dans notre listing et nos groupes sur le net...

Dépeupler les villes pou…

 Dépeupler les villes pour repeupler les ruralités un projet coopératif citoyen à soutenir

Paris et d’autres villes connaissent aujourd’hui des problèmes de circulation conjugués aux manifestations et grèves qui paralysent l’économie . Les ruralités vieillissent et manquent de projets...

Alimentation et habitat: …

Alimentation et habitat: besoins essentiels pour une vie sociale

  Face aux problèmes sociaux et de dérèglement climatique, le système basé sur la surconsommation et le tout prêt à l’emploi est remis en cause :...

L'agriculture est dans un…

L'agriculture est dans une impasse : quelles solutions citoyennes ? Bon Noël coopératif .

L'agriculture est dans une impasse : quelles solutions citoyennes ? Par notre-planete.info Des perspectives très sombres sur l'évolution de la disponibilité des ressources alimentaires ne doivent pas...

Former des groupes coopér…

Former des groupes coopératifs de Liberté d’expression pour humaniser l’intelligence artificielle et éviter de subir la Novlangue

Voulez vous participer à une convergence pour construire un modèle agroalimentaire écologique , économique et SOCIAL en consommant mieux et moins face à l'agribashing? Tisser...

Face au terme d’ agribas…

Face au terme  d’ agribashing  de plus en plus d’agriculteurs considèrent qu’ il est urgent de changer de modèle agricole

L’agribashing, une fable qui freine l’indispensable évolution de l’agriculture Par François Veillerette sur Reporterre  cliquer ici « Il est urgent de changer de modèle agricole » Tribune...

Des agriculteurs FDSEA du…

Des agriculteurs FDSEA du Tarn-et-Garonne  défendent l’usage du Glysophate . Un débat National avec les consommateurs citoyens contribuables est indispensable pour la démocratie alimentaire .

Tarn-et-Garonne : des agriculteurs de la FDSEA se mobilisent pour défendre l'usage du glyphosate Par Christine Ravier Au coeur des polémiques anti-glyphosate, la chambre d'agriculture du Tarn-et-Garonne...