Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Infos à la Une

site internet montauban

La source de nos problèmes est la dictature libérale voir ici

Avec la dictature libérale, l'égalité et la fraternité n'existent plus, seule la liberté d' une gouvernance se répète à l'infini : celle de « faire du neuf avec du vieux ».

img005

Ce dessin provient du livre de Olivier Berruyer STOP! Tirons les leçons de la crise et ce n'est pas fini la preuve par les chiffres.

Vous pouvez vous procurer ce livre aux Editions Yves Michel cliquer ici

La dictature libérale ne remet jamais en cause l'origine des multiples catastrophes dont elle est responsable. Elle s'obstine à entretenir un « mirage aux alouettes » consistant à faire croire que seuls ceux ayant provoqué les catastrophes peuvent être grassement payés pour les résoudre. Le système basé sur l'autodestruction finit même par toucher ceux qui sont subventionnés pour le servir . Il n'y donc aucune solution me direz-vous ? Si Apprendre ensemble à Dépolluer l'économie ici

Ne pas attendre l'effondrement du système , il est déjà en cours , penser à co-construire une économie qui évite les dégâts et victimes que la dictature libérale provoque .

L'effondrement est déjà là avec le dérèglement climatique qui tue. Il bouleverse des centaines de millions de vies, à commencer par celles des plus pauvres et des plus fragiles.

La question n'est donc pas d'imaginer que le système s'effondre pour que nous soyons plus libres ou plus heureux , car si la base est déjà touchée, la tête de la dictature libérale, comme nous le verrons continue à imaginer d'autres formes de pouvoir. La grande faculté de la dictature libérale est celle de s'adapter à tromper les consommateurs et elle ne semble pas connaître de limites.

N'attendons donc pas son effondrement commençons à imaginer et à construire des formes  économiques s'appuyant sur des bases autres que celles de la dictature libérale. lire la suite 

Nature, le nouvel eldorado de la finance - ITW - GENEVIEVE AZAM, économiste

Geneviève Azam est économiste et chercheuse à l'Université Toulouse II. Elle est par ailleurs membre du bureau scientifique de l’association altermondialiste ATTAC. Elle a publié plusieurs livres, dont Altergouvernement et "Le temps du monde fini, vers l’après capitalisme". Dans cet entretien, elle décrypte les dessous de l’économie verte et explique les dangers des marchés de la biodiversité, comment des acteurs financiers pourront à terme spéculer sur la disparition d’espèces vivantes. voir la vidéo

Inondations du Sud-est : la responsabilité criminelle des élus locaux dans l’artificialisation du littoral

Les élus locaux, les élus départementaux et les parlementaires qui cumulent souvent ces fonctions, se précipitent depuis dimanche matin sur tous les micros qui se tendent pour accuser le ciel de tous les maux, affirmant avant les spécialistes de la météo « qu’ils n’ont jamais vu cela ». Ils reprennent en boucle les remarques des habitants qui, comme nous tous, ont toujours une mémoire sélective et défaillante du temps qu’il a fait. Il est possible d’être indulgent pour ces derniers, tout en se demandant pourquoi certains sont morts ou été blessés en se précipitant pour sauver des bagnoles qui ne sont que des « objets » qui seront remboursés par les compagnies d’assurance. D’ailleurs, ce n’est pas par hasard que les chaines de télévision privilégient les images des entassements de voitures provoqués par la brusque inondation. lire la suite

Ces catastrophes naturelles provoquées par la gouvernance néo-libérale

Seule une gigantesque dose de naïveté ou de malhonnêteté politique peut faire dire que la catastrophe qui vient de se produire dans les Alpes-Maritimes et ses victimes sont le fait d’une inondation violente non prévisible. Il y a déjà plusieurs années que nombre d’études de géologues et chercheurs de différentes disciplines (1) montrent de manière indiscutable que depuis trente ans, ce genre de désastres et d’autres sont devenus plus fréquents et plus dévastateurs, en France comme en Italie, en Europe et dans le monde entier (même si nous n’avons pas les cyclones, les tornades ou les tsunamis habituels sur d'autres continents). lire la suite

Boire du bourgogne et six autres plaisirs à goûter avant que le climat se détraque (plus)

Le changement climatique ? La COP21 ? N'étant pas habitant des Kiribati, vous vous dites que ça ne changera rien pour vous ? Erreur ! Voici la liste des petites et grandes joies dont vous devriez vous dépêcher de profiter ! lire la suite 

La croissance... un exaltant projet !

Dans mon premier livre, je posais la question de savoir «quel qualificatif s’appliquait le plus justement à la classe politique.

Avons-nous à faire à des corrompus, des crétins, des débiles, des irresponsables, des cinglés ou des criminels?»

Après réflexion, j’affirme que cette classe politique est financièrement irresponsable et écologiquement criminelle. lire la suite

Comment la technologie entrave l’évolution et détruit le monde

Doug Tompkins, fondateur de The North Face et d’Esprit, a joué un rôle déterminant dans la création de deux immenses réserves naturelles en Patagonie.

L’idée selon laquelle les innovations technologiques peuvent sauver le monde est devenue une sorte de mantra dans le mouvement du développement durable [et dans le mouvement écologique en général]. Mais plutôt que nous libérer, Doug Tompkins, cofondateur des marques The North Face et Esprit, pense que la technologie nous a asservis et qu’elle détruit la santé même de la planète dont dépendent toutes les espèces.

Tompkins, 70 ans, a utilisé l’immense fortune qu’il a acquise en vendant ces deux compagnies pour préserver plus de terre que n’importe quelle personne dans l’histoire, dépensant plus de 270 millions d’euros pour acheter plus de 2 millions d’acres de terres en Argentine et au Chili. lire la suite

Science sans critique n’est que ruine de la pensée

Dans ce texte, en pièce jointe, publié par "La Jaune et la Rouge", revue de l’école Polytechnique, André Bellon attire l’attention sur l’importance de l’esprit critique dans la méthode scientifique. Cette réflexion est d’autant plus importante dans une période où la science est soit adulé, soit méprisée, mais n’est pas objet de débat. lire la suite

6 secrets sur le cerveau humain qui feront de vous un meilleur concepteur pédagogique

Nous avons tous un cerveau primitif. Le complexe amygdalien contrôle nos réactions et nos émotions, et d’après Garner, il fonctionne beaucoup plus rapidement que notre esprit conscient et rationnel. En fait, nous avons des réactions instinctives en trois secondes ou moins. Les émotions laissent une empreinte plus durable que la pensée rationnelle. voir la vidéo

Ecocide puis suicide collectif ?

Le sabotage de la planète continue et pas de problème de croissance pour les destructions et pollutions anthropiques

Cela continuera-t-il jusqu’à notre disparition en tant qu’espèce?  lire la suite

Les minorités seraient souveraines si elles s'organisaient en réseaux coopératifs

Passer des informations dans des réseaux existants ne suffit pas , nous devons nous interroger comment développer ....développer des réseaux de communication pour élargir notre audience si nous voulons devenir efficaces. Nous devons aussi nous organiser avec des associations soucieuses de la démocratie et de conserver une république. En voici quelques unes incontournables (à lire ou écouter attentivement ). lire la suite 

Vote de la loi d’avenir agricole : arrêtons de bétonner nos terres nourricières !

L’urbanisation fait disparaître 78 000 hectares de surfaces agricoles par an en France. Soit la surface moyenne d’un département entier tous les 7 ans, un stade de football toutes les 5 minutes ou un potager de 25 m² chaque seconde. Alors que la loi d’avenir agricole est examinée au Sénat à partir du 8 avril, plusieurs organisations paysannes, environnementales et de consommateurs adressent un appel au Premier ministre et au ministre de l’Agriculture afin qu’ils prennent les mesures nécessaires face à la disparition dramatique des terres cultivables. Lire la suite

Partout dans le monde des solutions existent

Demain.

Alors que l’humanité est menacée par l’effondrement des écosystèmes, Cyril, Mélanie, Alexandre, Laurent, Raphäel et Antoine, tous trentenaires, partent explorer le monde en quête de solutions capables de sauver leurs enfants et, à travers eux, la nouvelle génération. A partir des expériences les plus abouties dans tous les domaines (agriculture, énergie, habitat, économie, éducation, démocratie...), ils vont tenter de reconstituer le puzzle qui permettra de construire une autre histoire de l’avenir. Voir la suite

Rejoignez nos travaux coopératifs sur les réseaux sociaux facebook

Un autre monde est possible et indispensable cliquer ici 

Association Lien en Pays d'OC cliquer ici 

Informations complémentaires

Le chalutage profond existe que grâce aux subventions publiques. Pour 3 poissons pêchés plus de 100 espèces sacrifiées, rejetées mortes à la mer . Parmi elles , des espèces menacées d'extinction .

Une pétition halte à la destruction des fonds marins cliquer ici

30.000 moutons tués par une tempête

Uruguay : 30.000 moutons tués par une tempête ! cliquer ici

ça bouge avec Liens en Pays d'Oc !

  • 1
  • 2
  • 3

Bientôt dans vos assiette…

Bientôt dans vos assiettes !  ( De gré ou de force)

A Toujouse le lundi 20 novembre à 20h30 au cinéma ABC, dans le cadre du festival Alimenterre, les Amis du Monde Diplomatique proposent une projection-débat...

Débat "OGM : du labo…

Débat "OGM : du labo à l'assiette", le samedi 25 novembre à Paris à 14h

Débat "OGM : du labo à l'assiette", le samedi 25 novembre à Paris à 14h Sciences Critiques et le Festival du livre et de la presse...

Face à l'invasion de l'in…

Face à l'invasion de l'intelligence artificielle , que faire?

Natacha Polony analyse la société de consommation « La société du spectacle et de la consommation encourage le peuple à se dessaisir du pouvoir » :...

Démocratie Participative…

 Démocratie Participative ou Evolutive? Faire le bon choix c'est possible :  actualités de Démocratie Evolutive

6 techniques pour nous enfumer sur le coût de l’État Par Ferghane Azihari. Une leçon de l’école de la liberté Découvrez quels subterfuges les politiciens et les bureaucrates...

Après la conscience de l'…

Après la conscience de l'empoisonnement alimentaire, la prise de conscience de l'empoisonnement social

Agriculteur bio : « Je sais que je n’empoisonne personne, c’est très bien pour ma conscience » par Auguste Bergot Une enquête réalisée par Le Monde retrace le...

Transition énergétique :…

 Transition énergétique : si on changeait de cap avant de ruiner le contribuable ?

Toi-Sol : l'énergie solaire sans défigurer le paysage Résumé des informations relatives à l'entreprise L’entreprise lance une proposition innovante de toiture qui récupère l’énergie solaire et ambiante...

La qualité alimentaire es…

La qualité alimentaire est possible : le 10 Décembre 2017 à Caylus 82, un programme d'ateliers coopératifs commence.

  Bonjour,  La qualité alimentaire est possible à condition qu'elle réunisse dans sa recherche et sa mise en pratique les 3 acteurs de la filière économique :...

Les avantages du développ…

Les avantages du développement de la qualité alimentaire s'appuyant sur les principes de la Démocratie Evolutive et de la Tri-organisation sociale entre producteurs, consommateurs et distributeurs -intermédiaires.

Lien en Pays d'OC propose le développement de la qualité alimentaire s'appuyant sur les principes de la Démocratie Evolutive et de la Tri-organisation sociale entre producteurs,...

Projet de création d'un g…

Projet de création d'un groupe "jardin naturel et biodiversité" sur Caylus (82) et alentours,

  Carré "blés" semés au jardin à Caylus en 2012   Projet de création d'un groupe "jardin naturel et biodiversité" sur Caylus (82) et alentours  Ce projet s'adresse à...