Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Infos à la Une

site internet montauban

Groupement d'échanges entre citoyens de territoires différents et complémentaires pour une économie démocratique évolutive portée par la société civile

Photo de CCFD Terre solidaire

Pourquoi ce groupe ?

Même si l'économie alimentaire a besoin de se relocaliser afin d'éviter les très longs voyages, les très longues chaînes de congélation et de réfrigération, ainsi que l'hyper mécanisation de la malbouffe venant s'ajouter à la spéculation industrielle alimentaire en oubliant la qualité  ; l'autosuffisance dans tous les secteurs : alimentaire, énergie, industrie...est une illusion pour chaque territoire.

Les territoires sont différents et complémentaires et cette réalité a permis de développer l'histoire des échanges et du commerce. Nous échangeons ce que nous ne pouvons pas produire dans un territoire.

Aujourd'hui de nombreux besoins sont fabriqués dans d'autres pays de la Planète et même si nous voulons tendre à recréer des emplois locaux ( afin de sortir du développement du bénévolat permanent ) , les échanges sont indispensables pour assurer une économie démocratique évolutive incluant les consommateurs, les producteurs et les distributeurs.

Ces échanges sont nécessaires afin que les consommateurs puissent éviter en milieu rural de faire de nombreux trajets pour réunir leurs besoins particuliers qu'ils ne trouvent pas dans leur localité .

 Si la nourriture est indispensable pour chaque vie humaine, elle doit s'orienter vers toujours moins de poisons et de pesticides , nous nous rendons compte en plus que les organismes humains sont différents comme les territoires . Ces différences sont une opportunité pour créer des emplois ( c'est à dire un travail rémunéré) pour des services sociaux de l'économie alimentaire par la consommation non pris en compte. Des plateforme coopératives réunissant consommateurs , producteurs et distributeurs sont des moyens de co-construire à partir de ces besoins essentiels non pris en compte : une économie réelle et évolutive .

Démocratie participative ou démocratie évolutive pour parvenir à un développement durable de l'économie réelle ?

Démocratie participative pour qui ? Dans nos territoires la démocratie participative pensée par des élus , des institutions publiques , des techniciens mettent en place des projets sans tenir compte des nombreux besoins essentiels des consommateurs locaux , ni des particularités du territoire qui peuvent être bénéfiques à un projet durable basé sur l'économie de consommation. Ces projets de démocratie participative sont souvent lourds en investissement de machines, actuellement la grande idée est d'investir dans les machines robots sans savoir si le projet sera rentabilisé . Les gagnants immédiats sont les créateurs de robots mais ensuite qui seront les perdants ?

L'hyper robotisation des territoires fait suite aujourd'hui à l'hyper mécanisation de l'agroalimentaire intensif .

Les risques de faillites de certains territoires sont énormes sans que celles de l'agriculture intensive aient été étudiées et prises en considération .

Bien que des institutions publiques prétendent favoriser la création d'emplois ( c'est à dire le travail rémunéré) , elles appellent sans cesse au bénévolat et aux subventions publiques, ce qui est contraire à leurs prétentions et de ce fait à leurs compétences.

Des institutions publiques subventionnées prétendant être aptes à accompagner des entreprises ne le sont pas dans le suivi et l'évolution des entreprises et beaucoup d'entre elles meurent dans les quelques années qui suivent leur démarrage ce qui ajoute un supplément de plus à la misère sociale.

Jusqu'où la misère sociale conséquence de faillites à répétitions et de chômage en croissance constante se développera-t-elle ? Si la gouvernance de la démocratie participative favorise des carrières de gouvernance sans tenir compte de l'évolution et de la pensée nécessaire à la transformation des services publics à partir des initiatives de la société civile ; ne risquons nous pas de banaliser cette misère aux profits des coopérations entre privilégiés?

Sans vouloir reconnaître ses échecs permanents, une gouvernance devient incapable de faire vivre l'objectif de ses projets , elle inverse leurs sens : 

  • le social devient misère 

  • l'économie devient faillite 

  • le durable tombe en panne....

L'incomptétence résultant du décalage entre l'objectif des projets et leur mise en application durable peut se travailler en introduisant la capacité de rebondir, de se réadapter sans cesse dans nos idées personnelles en acceptant l'ouverture sociale permanente coopérative ... En dépassant l'idée de faire seul sa carrière politique durable, en dépassant l'idée de laisser le bénévolat à vie pour les autres ; faire vivre avant tout celle du projet de territoire permettra la reconnaissance du travail des biens communs et la mise en place d'un revenu nécessaire aux besoins essentiels de chacun. Des services publics non plus dirigés d'en haut par un Etat et sa pensée descendante robotisée créant des carriéres pour une fonction répétitive et un statut mettant à l'abri des risques ne correspondent plus aux échanges transversaux d'une démocratie évolutive . Prendre des risques est indispensable pour conduire un projet durable ; les risques partagés entre élus, fonctionnaires d'institutions publiques, chargés de missions et membres de la société civile pourront innover les services publics transversaux s'appuyant sur la base d'un fondement social en comprenant le droit à l'expérience pour les projets innovants dans l'économie et son développement de la consommation essentielle vers toujours plus de qualité. Elus, fonctionnaires d'institutions publiques, chargés de missions auront la possibilité de répondre aux invitations de la société civile pour la co /construction de ces services publics permettant de combler une pensée robotisée s'éloignant de plus en plus de la vie de l'être humain. 

Principes de la Démocratie Évolutive
Une gestion des affaires publiques par la société civile
La Démocratie Évolutive permet à chacun de développer une citoyenneté créative, favorisant l'émergence de nouvelles formes sociales lesquelles deviennent le reflet des aspirations individuelles et collectives, à un moment donné. Ces formes sociales sont évolutives, à la mesure de la mobilité et de la créativité des citoyens. ( Lire la suite

Avec l'appui fondamental de la société civile et de tri-articulations telles que : social, écologie et économie pour un développement durable, consommateurs, producteurs et distributeurs pour une consommation économique démocratique coopérative et Economie, Juridique et Spirituel donnant aux idéaux Liberté Egalité Fraternité une réelle valeur sociale : des services publics émergeant de la confusion d'intérêts personnels et collectifs entre-mêlés deviennent indispensables . Ces services publics peuvent être admis par ceux qui détiennet actuellement le pouvoir permanent de la gouvernance liée à la démocratie participative sans réelle considération pour les propositions de la société civile , mais plutôt en volant des idées qu'entre eux seuls ne pourront jamais réaliser.

Différences et complémentarités entre villes et campagnes n'ont jamais fait évoluer une réflexion à partir des carriéristes de la politique, malgré la mise en garde depuis de longues années de la société civile . Le manque de réalisme pour les échanges, de recherche pour l'équilibre social, écologique et économique indispensables à l'innovation de nouvelles infrastructures dans les ruralités font que celles-ci continuent à se désertifier. La conséquence est la tendance actuelle : des aînés commencent à quitter la ruralité pour venir consolider la population des villes . Demain, les grandes mégapoles avec l'appui des grands lobbies des énergies imposeront-elles aux villages dépeuplés et à leur zones désertifiées d'exploiter leurs ressources naturelles : eau ,vent , énergie des sous sols ( gaz de schiste)...pour leurs populations croissantes étant donné que les gouvernances intercommunales rurales n'auront pas sû gérer et entendre les propositions de la société civile mettant en garde sur ces risques devenant de plus en plus possibles vu qu'ils sont déjà en cours ? Encore une fois l'illusion aurait triomphé pour un projet de développement durable en panne autant d'un point de vue social , qu'écologique , qu'économique. 

La démocratie évolutive portée par la société civile en recherche avec les entreprises du mouvement de la tri-articulation sociale ouvre des portes à une voie nouvelle afin d'éviter des projets qui portent le nom de durable et qui tombent en panne,  de démocratie participative mais sans se donner les moyens de sortir des schémas répétitifs « de faire du neuf avec du vieux » faisant ainsi obstacle à la pensée vivante.

Pour que nos territoires se développent durablement , ils ne peuvent oublier ni les échanges entre eux ni les propositions des entreprises de la société civile en recherche évolutive avec le mouvement de la tri-articulation sociale, en abordant la pensée vivante de l'économie qui ne peut se figer  ni dans des privilèges, ni dans des carrières . 

L'association Lien en Pays d'OC propose le développement de réseaux, des réunions locales , des mises en relation, une, voire des journées de transition ( chaque année date proche du 20 Septembre ) des projections de films de la série «  L'Economique , le Juridique , le Spirituel pour un organisme social tri-articulé » afin de favoriser les échanges entre citoyens de territoires différents et complémentaires et une économie démocratique évolutive portée par la société civile

Voir en complément la page Faciliter une réflexion coopérative de construction durable d'une économie réelle adaptée aux besoins des consommateurs dans nos ruralités pour un organisme social tri-articulé. ( Lire la suite)  

Voir site : http://www.lienenpaysdoc.com/

Contact : 05 63 67 02 36 et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.